29/07/2008

Mexique: coférence internationale sur le VIH et le SIDA

AMERIQUE/MEXIQUE - Conférence Internationale sur le VIH et le Sida : “la position de l’Eglise catholique en faveur de l’abstinence et de la fidélité représente une contribution précieuse pour la défense de la vie et de la santé”

 

http://www.positivelypositive.ca/images/mexico_logo_Colour.jpg

 

Mexico (Agence Fides) – Grâce à la Pastorale Sociale (CEPS), la Conférence épiscopale mexicaine (CEM) a soutenu la participation de l’Eglise catholique à la XVIIe Conférence Internationale sur le HIV et le Sida qui aura lieu à Mexico du 3 au 8 août 2008.

Les conférences internationales sur le Sida, qui ont lieu tous les deux ans, réunissent plus de 20.000 professionnels de la santé, des chercheurs, des représentants gouvernementaux, des journalistes, des militants, des responsables d’associations, des personnes atteintes du VIH et du Sida, ainsi que des responsables et des représentants religieux.

Les Conférences présentent de belles occasions pour échanger des expériences et créer des contacts à divers niveaux d’attention sur l’épidémie et les actions possibles pour l’atténuer. De plus elles sont des occasions pour présenter des recherches scientifiques nouvelles et importantes et pour entreprendre des dialogues constructifs et structurés concernant les grands défis auxquels doit répondre globalement la lutte contre le Sida.


Rappelant que l’abstinence et la fidélité sont des points clés pour lutter contre le VIH, les évêques font remarquer l’effort réalisé par les équipes médicales au service de millions de malades. En ce sens, en collaboration avec la Commission épiscopale pour la Pastorale des moyens de communications, la CEPS a voulu promouvoir l’engagement de l’Eglise catholique envers ces malades.

“Par notre identité, en tant que CEPS, nous travaillons à promouvoir, fortifier et accompagner les membres de la société et de l’Eglise afin de contribuer à développer la présence de la dimension sociale de la foi dans le cadre du devoir d’évangélisation de l’Eglise ”, ont-ils assuré dans un communiqué.
C’est pourquoi, “la position de l’Eglise catholique en faveur de l’abstinence et de la fidélité, et l’effort dans le service à des millions de malades du Sida, représente une contribution précieuse pour la défense de la vie et de la santé de nombreux êtres humains ayant besoin d’un soutien fraternel, qui est toujours la base de toute justice sociale”.

D’autre part, l’Eglise catholique au Mexique mène la campagne “Espérance de Vie”, en collaboration avec les Commissions épiscopales de la Pastorale de la Santé, Familiale et des Jeunes, pour contribuer à lutter contre la stigmatisation et la discrimination de la maladie. Cette campagne s’adresse d’abord à l’Eglise afin qu’elle encourage un plus grand nombre d’actions de solidarité au profit de toutes les personnes atteintes du VIH et du Sida.

Le plus important appui que l’Eglise peut donner est de contribuer à la lutte contre la discrimination, justement grâce à sa longue tradition de compassion et de solidarité, et de persévérer dans son travail de défense des droits de l’Homme de toutes les personnes touchées par cette épidémie et du don divin de leur dignité.

Le Projet “Espérance de vie” s’adresse concrètement aux animateurs de pastorale sociale et aux représentants du Conseil Permanent de la Caritas, à ceux qui collaborent à la réalisation du projet, à commencer par leurs juridictions ecclésiastiques, diocèses, paroisses, aux personnes porteuses du VIH/Sida et à leurs familles et aux jeunes. De plus il s’adresse à la société, afin qu’elle prenne conscience que nous vivons dans un “monde avec le VIH./Sida” qui nous touche tous.

(Agence Fides 28/7/2008)

16:56 Écrit par Père Walter dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mexique, societe, vie de l eglise, morale, sexualite, sante, eveques | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.