29/07/2008

Vatican: demande d’unité de la Communion anglicane traditionnelle

Le Saint-Siège étudie la demande d’unité de la Communion anglicane traditionnelle

Confirmation du cardinal Levada dans une lettre envoyée au primat


http://www.havelshouseofhistory.com/Levada,%20William%20Cardinal.jpg

ROME, Lundi 28 juillet 2008 (ZENIT.org) - Le Saint-Siège suit avec une « grande attention » la demande d' « unité corporative » avec l'Eglise catholique, présentée par la Communion anglicane traditionnelle.

C'est ce que souligne le cardinal William Levada (photo), préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, dans une lettre adressée au primat de la TAC (Traditional Anglican Communion), l'archevêque John Hepworth.

La lettre, en date du 5 juillet, a été écrite avant l'ouverture de la conférence de Lambeth qui réunit les représentants de la Communion anglicane tous les dix ans. La Communion anglicane pourrait subir un schisme, en raison de deux principaux points de divergence.

D'une part, l'intention des épiscopaliens (branche américaine de la Communion anglicane) d'ordonner des évêques homosexuels, et de l'autre, la possibilité d'ordonner des femmes évêques, approuvée début juillet par le synode général de l'Eglise d'Angleterre.

 

L'image “http://www.anglicancatholic.ca/images/abp-hepworth.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Le cardinal Levada précise dans sa lettre que la Congrégation pour la doctrine de la foi a étudié tout au long de l'année dernière les propositions que l'archevêque australien John Hepworth (photo) a présentées, au nom des évêques de la Communion anglicane traditionnelle, à l'occasion de sa visite au siège de la Congrégation, le 9 octobre 2007.

Le cardinal assure l'archevêque de « la grande attention » que la Congrégation consacre « à la perspective d'unité corporative soulevée dans cette lettre ».

Le cardinal Levada reconnaît que « la situation au sein de la Communion anglicane en général est devenue nettement plus complexe au cours de cette même période ».

« Dès que la Congrégation sera en mesure de répondre de manière plus définitive concernant les propositions que vous avez envoyées, nous vous informerons », précise la lettre.

Le primat de la TAC a reçu la lettre du cardinal Levada par l'intermédiaire du nonce apostolique en Australie, le 25 juillet. Il a immédiatement publié une note de remerciement.

« C'est une lettre chaleureuse et encourageante. J'ai répondu, exprimant ma reconnaissance au nom de mes ‘frères évêques', réaffirmant notre détermination à parvenir à cette unité pour laquelle Jésus a prié avec une telle intensité lors de la Dernière Cène, quel que soi le coût personnel que cela entraînera au niveau de nos disciples », explique l'archevêque.

« Cette lettre doit encourager notre Communion tout entière, et les amis qui nous assistent. Elle doit aussi nous inciter à renouveler notre prière pour le Saint-Père, pour le cardinal Levada et ses collaborateurs de la Congrégation pour la doctrine de la foi, ainsi que pour tout notre clergé et nos peuples à mesure que grandit notre communion dans le Christ avec le Saint-Siège », affirme-t-il.

L'archevêque se dit « particulièrement reconnaissant au cardinal préfet pour avoir généreusement mentionné la ‘réunion corporative', un chemin rarement emprunté dans le passé, mais essentiel pour exaucer la prière de notre Maître à son Père : ‘Qu'ils soient un' ».

La Communion anglicane traditionnelle compte environ 400 000 membres présents en Afrique, en Australie, au Détroit de Torres, au Canada, en Amérique du sud et en Amérique centrale, en Angleterre, en Irlande, en Inde, au Pakistan, au Japon et aux Etats-Unis.

 

Jesús Colina

17:45 Écrit par Père Walter dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vatican, vie de l eglise, oecumenisme, anglicanisme | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.