12/02/2009

200e anniversaire de la naissance de Darwin: congrès sur l'évolution au Vatican

Un congrès sur la théorie de l’évolution à la lumière de la foi

A l’occasion du 200e anniversaire de la naissance de Darwin


ROME, Mercredi 11 février 2009 (ZENIT.org) - Un événement qui cherche à démontrer que « la foi et la science sont complémentaires et non pas incompatibles, et rétablir ce dialogue dans la diversité ».

 

http://nuke.infoethics.eu/Portals/0/DSC_2191lowresresized.JPG


C'est ainsi que Mgr Gianfranco Ravasi, (photo) président du Conseil pontifical pour la culture, a défini le congrès ‘Biological Evolution, facts and theories' (Evolution biologique, faits et théories), durant une conférence de presse de présentation qui s'est déroulée le 10 février au Vatican.

L'événement se déroulera du 3 au 7 mars à l'université pontificale de la Grégorienne à Rome, en lien avec l'Université Notre Dame de l'Indiana (Etats-Unis) et avec le soutien du Conseil pontifical pour la culture.

 

http://msnbcmedia1.msn.com/j/msnbc/Components/Photos/070208/070208_darwin_vmed_10a.widec.jpg


La rencontre commémorera les 200 ans de la naissance de Charles Darwin et les 150 ans de la publication de son œuvre ‘L'origine des espèces' (1859).

« Il ne s'agit pas ici de ‘célébration' en l'honneur du scientifique anglais ; il s'agit de prendre la mesure de l'événement qui a marqué pour toujours l'histoire de la science et a influencé la manière de comprendre notre humanité », a affirmé le père jésuite Marc Leclerc, directeur du congrès.

Durant les 9 sessions de l'événement, qui se dérouleront sur 4 jours, les participants proposeront de réconcilier les termes de création et d'évolution sans transformer la première en théorie scientifique ou réduire la seconde en un dogme.

Scientifiques, théologiens et philosophes de plusieurs universités dans le monde parleront du rapport entre science, théologie et philosophie et rappelleront que chacune d'entre elles représente un domaine différent du savoir.

Ils analyseront aussi le fait qu'une conjugaison erronée des termes peut provoquer une confusion et des controverses idéologiques qui concernent tant la théologie que la science.

Le congrès souhaite par ailleurs proposer une réflexion philosophique qui souligne l'apport de la science et de la théologie, montrant des points de convergence qui pourront être complétés.

Les personnes présentes pourront réfléchir sur la complexité des problèmes que comporte le divorce entre création et évolution, la distinction entre les deux termes et leur articulation rationnelle juste.


La structure du congrès

Durant la première session, des faits essentiels seront exposés, dont la présentation de la théorie de l'évolution, unis à la paléontologie, à la systématique et à la biologie moléculaire. On cherchera aussi à analyser différents aspects de la théorie de l'évolution, à la lumière de son développement, du débat idéologique et des questions relatives à la théologie bio-évolutive.

Les deux sessions successives seront consacrées à l'étude scientifique des mécanismes de l'évolution, essentiels pour toute théorie interprétative et qui veulent donner raison à des faits observés. La quatrième session étudiera au contraire les théories scientifiques sur l'origine de l'homme.

Le point central du congrès sera la 5e session, qui cherchera à donner un regard interdisciplinaire aux différentes branches du savoir sur l'évolution et sur les questions anthropologiques.

Par la suite, deux sessions philosophiques chercheront à analyser les implications rationnelles de la théorie, que ce soit dans le domaine épistémologique que métaphysique ou de la philosophie de la nature.

Les deux dernières sessions sont reliées à l'aspect théologique de l'évolution du point de vue de la foi chrétienne, partant d'une exégèse des textes bibliques qui traitent de la création et du compte rendu de la théorie de la part de l'Eglise.

Pour le professeur de zoologie Saverio Forestiero, de l'université romaine de Tor Vergata, cet événement sera, du point de vue d'un scientifique non-croyant, « une occasion, non pas de propagande ni d'apologétique, mais de rencontre entre scientifiques, philosophes et théologiens autour de thèmes fondamentaux suscités par l'évolution biologique ».

Carmen Elena Villa

Commentaires

Voici des arguments pour mettre en déroute la théorie de l'évolution ainsi que l'affirmation que l'homme descendrait du singe.
Les arguments ou révélations sont basés sur les écrits de Maria Valtorta et Anne Catherine Emmerich qui s'appuient sur Jésus et la bible.
Quoique avec les événements sur la bioéthique et légalisation d 'expériences avec les hommes et les animaux. J'interpelle nos scientistes à prendre en compte ces révélations afin de vérifier leurs intentions.
Il faut aussi tapez "Monstre de Vichy Terra Nova" pour conclure que des hybrides entre l'homme et l'animal sont ou ont été possible. Ceci est une source scientifique et concrète.
Selon les révélations de Valtorta nos squelettes d'homme-singe seraient rien d'autre que des hybrides datant avant le déluge universel et en seraient la cause. L'on parle ici de corruption de l'homme vers les bêtes sauvages et non d'une évolution de l'animal vers l'état d'homme.
Selon A.C. Emmerich il y a des affirmations similaire décritent avec d'autres détails.
Dois je rappeler à l'Église Catholique Romaine que Jean-Paul II l'a béatifié.
Pourquoi n'en font il pas la promotion pour défendre la foi catholique de cette genèse éducative erroné?
Je mets aussi en évidence l'idéologie de l'évolution qui nous conduit à une conception de la vie sans Dieu. Par son interprétation des ossements homme-singe elle confirme sa théorie comme avec une clé de voûte. Enlevé lui cette clé et la théorie ou idéologie s'effondre!
Cette idéologie est un dôme construit par Satan et des hommes non croyant pour nous couper de notre filiation avec notre Créateur. Bref un grand iglou qui a mon avis va fondre bientôt!
Une autre affirmation chez Emmerich est celle que nos OVNI seraient des véhicules de l'enfer pour Satan et ses démons. Difficile à croire .... personnellement je crois que ça se tiens.
Cette façon de concevoir l'origine de la création et l'origine de l'homme nous conduit à légaliser l'avortement de foetus qui selon cette mentalité n'est qu'un amas de cellules...est-ce vraie ?
Elle nous conduit aussi à des dérives bio éthiques,l'euthanasie et quoi d'autre?
Bref cette idéologie de l'évolution est une mère porteuse de nos maux sociétaire!
Avant de lire ces écrits je ne savais pas quoi penser des squelettes homme-singe mais maintenant je suis rassuré dans ma foi en mon Dieu et créateur. Et en même temps attristé de connaître ce qui s'est passé avant le déluge et aussi un peu effrayé sur l'avenir si l'on projette de faire des croisements entre hommes et animaux pour des raisons douteuses. Courses aux brevets et industrialisation de l'être humain! Déjà avec tout ce qu'on vend en contraception après avoir convaincu l'homme que c'était une bonne pratique.
Je crois que l'homme a effectivement mangé de l'arbre de la connaissance du bien et du mal et qu'il ne sait pas le gérer car il n'est pas Dieu. Nos législation en sont la preuve.
Publié par Marc-René à l'adresse 14:04 0 commentaires
Libellés : Création

Écrit par : Marc-René | 13/02/2009

Nos Coelacanthes encore vivant et non évolué parlent d'eux mêmes!

Écrit par : Marc-René | 05/03/2009

L'idéologie de l'évolution ressemble drôlement à la réincarnation que l'église rejette.

Écrit par : Marc-René | 06/03/2009

Evolution veut dire changement La théorie de l’évolution et les rapprochements avec le singe ressemble de près à l’idéologie de la réincarnation que l’église rejette.
En se basant sur la bible on peut dire qu’il y a eu “une évolution”(changement) dans la création. Après que l’homme et la femme eurent péchés ils furent chassés du Paradis terrestre. Et Dieu dit à l’homme qu’a cause de sa faute qu’il devrait travailler à la sueur de son front,que la femme enfanterait dans la douleur et qu’il retournerait à la poussière. C’est tout une évolution si je me permet de le dire et un gros changement. Donc un très grand changement dans la création ou une infirmation attendant une Rédemption par celui que tout a été créé. Peut-être que les animaux ne devait pas se manger entre eux ni les hommes les manger. Mais Dieu à permit cette modification et quelle évolution(changement)si notre planète était parfaite et heureuse avant la chute.
Je m’arrête avant que je devienne un autre théoricien évolutif(changement).
Bien à vous .

Écrit par : Marc-René | 07/03/2009

Il me semble que lEglise Catholique a capitulé devant l'idéologie de l'évolution en lui donnant son assentiment et en diluant le texte inspiré de la Genèse.
Le Diable est menteur dès l'origine(ou la Genèse).
Lisez les explications de Bienheureuse Anne Catherine Emmerich et sur mon URL.
Bien à vous.
Marc-René

Écrit par : Marc-René | 06/10/2009

Nos dirigeants et hommes d'influence sociétaire Comment ne pas voir en plusieurs hommes et dirigeants actuel et jadis des vautours.
Ceux qui promeuvent l'avortement et qui mettent le feux aux poudres dans une France souffrante.
N'appelez personne sur terre Père car vous n'avez qu'un seul Père qui es aux Cieux.
Démocratie devient un mot creux quand on se sert de la structure corrompue pour légaliser les pires immoralités. N'en faisons pas un étrier pour que certains montent sur leurs chevaux de bataille.
Mettons notre confiance en notre Dieu souverain législateur Divin.
Bien à vous.

Écrit par : Marc-René | 14/11/2009

L'évolution est une persécution subtil et idéologique . L'idée de l'évolution généralement admise fait lieu de totalitarisme spirituel n'admettant pas que Dieu est a l'origine de Sa Création.
Les armes ne sont pas toujours visible à l'oeil des intéligences et du corps.
Les armes de nos jours sont aussi une certaine forme de pensée et une redéfinition sur la vérité appelant bien mal et mal bien.
Exemple: IVG pour avortement
Par une pression sociale idéologique et légale on a instaurer une dictature de culture de mort.
L'arme idéologique braquer sur la masse.
Bien à vous.
Marc-René

Écrit par : Marc-René | 03/12/2009

Des éléments pour comprendre le racisme. N'avons nous pas ici grâce à Emmerich,Valtorta et le Monstre de Vichy des éléments pour comprendre les origines de la haine à l'intérieur de la race humaine.
Il y a bien ce mystère au fond de l'identité de chaque homme qui a été révélé par Jésus à travers ses servantes.
Il me semble que ces connaissances anthropologiques peuvent aider l'homme a assumer son identité réel qui est marquée par une corruption et pas une auto-évolution orgueilleuse et matérialiste niant son Créateur.
Bien à vous.
Marc-René

Écrit par : Marc-René | 17/12/2009

Le mal revient au galop sous une autre forme plus raffinée. Le Darwinisme n'a-t-il pas été porteur du Nazisme?
Et maintenant n'est-il pas porteur d'un totalitarisme éthique qui veut s'instaurer dans nos sociétés dites civilisées?
Bien à vous.
Marc-René

Écrit par : Marc-René | 02/01/2010

L'évolution s'appuie sur la sélection naturelle Je crois que nos théoricien évolutionnistes s'appuient beaucoup sur la réalité de sélection naturelle chez les animaux pour comprendre ou le calquer sur l'homme et ses comportements.
En lisant la Genèse je me suis posé la question si les animaux devaient se manger entre eux selon le projet de Dieu. Et même si ils devaient mourir. Parce que la mort n'était pas entrée dans le monde.
Et si les hommes devaient aussi manger les animaux.
Dans la Genèse il est dit que Adam et Eve sont dans l'Eden et qu'ils peuvent manger des fruits de tous les arbres sauf de celui de l'arbre de la connaissance du Bien et du Mal.
Ce n'est qu'après la Chute qu'on lit "Dieu prit des peau de bêtes pour vêtir Adam et Eve."
Que les créatures se mangent les unes les autres me parait une réelle conséquence du Péché.
Nos Nazies trouvent tout le terreau(péché) pour faire vivre leur idéologies sataniques. Il suffit d'appuyer sur le bouton et d'y mettre un dictateur et ça marche.
Encore aujourd'hui appuyez sur une population vieillissante une jeune génération écrasée par le capitalisme et vous avez un levier pour légaliser l'avortement,l'euthanasie et des pratiques bioéthiques en non accord avec la morale chrétienne donnée par Dieu.
Bien à vous et sortons de cette culture de mort.
Marc-René

Écrit par : Marc-René | 08/02/2010

A mon avis il faut situer les révélations de Valtorta et Emmerich dans ce que Jean-Paul II a nommé"préhistoire théologique" dans l'anthropologie de l'homme. La préhistoire théologique pré-chute serait l'état de l'homme dans le Paradis terrestre. La chute est très bien décrite dans la Genèse par contre la corruption bestiale poste-chute a besoin des révélations de nos deux auteurs inspirés ci-haut. Et on peut mettre fin aux théories monstrueuses d'évolutions qui nient notre Créateur et notre filiation d'enfants de Dieu voulu et créer par Lui.
Au moins en tant que Chrétiens puissions nous évoquer ces révélations comme des hypothèses pensables! Soyons Coperniciens!!!

Écrit par : Marc-René | 01/11/2010

En ce qui concerne l'explication des hybrides lisez la p.307 du Cahier 1945-50 de Maria Valtorta. Le Cahier 43 aussi en regardant l'annexe derrière à propos des théories d'évolutions et le Darwinisme.

Écrit par : Poitras | 06/02/2012

Les commentaires sont fermés.