31/03/2010

Haïti attend toujours sa reconstruction

Les Haïtiens ont besoin d’aide pour la reconstruction de leur pays meurtri par le séisme dévastateur du 12 janvier dernier. Plus de cent pays et plusieurs organismes internationaux doivent se retrouver, ce mercredi, au siège de l’ONU, à New York, lors d’une conférence internationale des donateurs pour Haïti. L’aide internationale stagne ; l’appel de fonds de l’ONU n’a été financé qu’à hauteur de 48%.

En ce qui concerne les propriétés de l’Église catholique, le grand séminaire interdiocésain de Port-au-Prince s’est complétement effondré. 80% des écoles catholiques, la cathédrale, l’archevêché, une cinquantaine d’églises, des chapelles, des presbytères, ainsi que les bâtiments de Radio Soleil et de Télé Soleil ont été détruits. Si la situation s’améliore lentement, par un certain retour des institutions de l’État, l’insécurité est toujours présente dans les rues. Quelque 4 000 prisonniers se sont échappés des prisons à la faveur du séisme. On ne compte plus les viols à la nuit tombée ! Beaucoup d’institutions catholiques, de presbytères, d’écoles, de couvents et de collèges ont été pillés.

 

http://www.secours-catholique.org/photos/normalisees/Mgr-Pierre-Dumas-Caritas-Haiti.jpg

crédit : Katie Orlinsky/Caritas. 2010

 

Écoutez Mgr Dumas (photo), le président de Caritas Haïti : il nous livre son sentiment quant au plan de reconstruction gouvernemental: >>

Propos recueillis par Thomas Chabolle (Radio Vatican).