09/01/2011

"Tu n'as plus à craindre le malheur", d'Anne Merlo

Tu n'as plus à craindre le malheur Anne Merlo.jpgComment peut-on dire que Dieu est bon alors qu'il permet tant de souffrances et d'injustices ? La souffrance, Anne Merlo peut se permettre d’en parler, elle qui a perdu deux de ses enfants. Pour le 11e volet de notre série « Paroles d’écrivains », Charles-François Brejon l’a interviewé. Dans son livre « Tu n’as plus à craindre le malheur », l’auteur raconte sa vie, décrit sa solitude, son amertume, ses plaintes, mais sa souffrance de mère a été « l'occasion de comprendre que toute souffrance doit être exposée à la consolation du Père et d'avancer dans la compréhension de son identité d'enfant de Dieu. » 


Anne Merlo redit au lecteur avec force de ne plus avoir peur de ses faiblesses et souligne que « même quand nous nous sentons incapables de réussir notre vie, si nous apprenons à laisser le Christ prendre toute sa place en nous, nous n'aurons plus à craindre le malheur »: >> RealAudioMP3 

18:53 Écrit par Père Walter dans Actualité, Amour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : anne merlo, tu n'a plus a craindre le malheur, souffrances, injustice, enfants, livres, livres a lire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.