13/01/2011

Comprendre les émeutes au Maghreb

maghreb.JPGAlgérie et Tunisie s’embrasent depuis plusieurs jours maintenant, témoins d’un même malaise, celui d’une jeunesse maghrébine victime de la hausse des prix, mais surtout chômage, et du manque criant de toute perspective d’avenir. 


Après 5 jours d’émeutes, plusieurs morts ou 70 institutions endommagées, le gouvernement algérien a repris la main. Il a d’abord procédé à quelques 1 100 arrestations de casseurs présumés. Ensuite, il a corrigé la hausse des prix décrétée en janvier pour fixer officiellement le tarif de deux produits phare: le sucre et l'huile. Le prix du kilo de sucre est dorénavant fixé à 90 dinars contre 120 à 140 dinars en janvier. Il faudra encore du temps avant que ces baisses ne se répercutent chez les petits commerçants, mais la vague de colère semble passée.


En Tunisie, rien n’est moins sûr. Ce lundi 10 janvier, le président Ben Ali a promis de créer 300 000 emplois d’ici 2012 pour les diplômés du supérieur dont la durée de chômage a dépassé les 2 ans. Ces propos interviennent alors que la colère des jeunes continue dans le centre-ouest du pays.

Bruno Callies de Salies le grand maghreb contemporain.jpg


Explications de Bruno Callies de Salies, l’auteur d’un ouvrage publié en mai dernier : «Le Grand Maghreb contemporain » : >> RealAudioMP3 

02:49 Écrit par Père Walter dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maghreb, algerie, tunisie, emeutes, jeunes, chomage, politique, ben ali | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.