18/01/2011

L'Ami de Dieu : Alexandre Soljénitsyne (1918-2008)

soljenitsyne.jpgNé en 1918, Alexandre Issaïevitch Soljénitsyne a été condamné à huit ans de camp de travail en 1945, suivis de quatre années de relégation, pour avoir critiqué Staline. À partir de 1965, tous ses écrits sont interdits en Union soviétique. La traduction de l’Archipel du Goulag lui vaut d’être arrêté en 1974, puis déchu de la citoyenneté soviétique et expulsé.


Prix Nobel de littérature en 1970, Alexandre Soljénitsyne a vécu vingt ans aux Etats-Unis et il regagne sa patrie en mai 1994, pour s'installer à Moscou où il est mort en août 2008. Sa vocation d’écrivain est véritablement née en prison :

« Le premier déclic, je l’ai ressenti à dix ans, quand j’ai lu Guerre et Paix, de Tolstoï, j’ai senti aussitôt une aspiration à écrire une œuvre importante. […] Mais si je n’avais pas été en prison, je serais peut-être devenu un écrivain, mais je n’aurais pas réalisé mes propres buts. […] C’est la prison et le camp qui ont fait de moi un écrivain.»

On comprend alors que ses écrits ne sont pas seulement des traits d’encre, ils sont des croix dressées vers le Ciel. 


C'est l'Ami de Dieu de ce samedi, présenté par Catherine Aubin (Radio Vatican) : >> RealAudioMP3 

Les commentaires sont fermés.