26/01/2011

Audience générale : le Pape consacre sa catéchèse à Jeanne d’Arc

jeanne d'arc.JPGQuelques 4 000 fidèles étaient rassemblés, ce mercredi matin, dans la salle Paul VI, au Vatican, pour assister à la traditionnelle audience générale. Benoît XVI, dans sa catéchèse, s’est attardé sur la figure de Sainte Jeanne d’Arc, un "bel exemple de sainteté pour les laïcs engagés dans la vie politique, surtout dans les situations les plus difficiles".


Le Pape a appelé les pèlerins, à découvrir, toujours plus, comme le disait Jeanne d’Arc, que "Jésus-Christ et l’Église, c’est tout un "!

Écoutez le Pape s’adressant aux pèlerins francophones : >> RealAudioMP3 

Chers Frères et Sœurs, Sainte Jeanne d’Arc fait partie de ces femmes fortes, laïques et consacrées dans la virginité, qui portèrent la lumière de l’Evangile au cœur des réalités les plus dramatiques de l’histoire et de l’Eglise. Née à Domrémy en 1412, elle reçut de ses parents l’amour des noms de Jésus et de Marie, apprenant à compatir aussi à la souffrance des autres à l’époque terrible de la Guerre de cent ans. A l’âge de 13 ans, Jeanne se sent appelée par le Seigneur par la « voix » de l’archange saint Michel à intensifier sa vie chrétienne et à s’engager pour la libération de son peuple. Le lien étroit entre expérience mystique et mission politique est un des aspects original de la sainteté de Jeanne. Surmontant les obstacles, forte, déterminée, elle participe aux combats et délivre Orléans, témoignant d’une grande bonté et d’une extraordinaire pureté parmi les soldats. Faite prisonnière le 23 mai 1430, Jeanne commence sa Passion, soumise à un long procès qui aboutira à sa condamnation à mort par des juges auxquels manquaient la charité et l’humilité pour voir en cette jeune femme l’action de Dieu. Jeanne mourra en prononçant à haute voix le nom de Jésus qui était comme le centre de toute sa vie. Son innocence et sa parfaite fidélité à l’Eglise seront reconnues plus tard par le Procès en nullité. Chers amis, dans l’amour de Jésus, Jeanne trouvait la force d’aimer l’Eglise jusqu’à la fin : puissions nous découvrir toujours plus que, comme disait Jeanne d’Arc, « Jésus-Christ et l’Eglise, c’est tout un »!

(Radio Vatican)

Les commentaires sont fermés.