28/01/2011

Le Saint-Siège toujours prêt à rencontrer Al Azhar

al ahzar.JPGDans un entretien accordé à l’Osservatore romano, le cardinal Jean-Louis Tauran affirme que le dialogue avec les musulmans doit se poursuivre. Le président du Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux souligne que le Saint-Siège est toujours disponible pour des rencontres avec l’université d’Al-Azhar. La prestigieuse institution sunnite, qui siège au Caire, avait décidé le 20 janvier de suspendre ses rencontres avec le Vatican en réponse aux appels du Pape aux gouvernements de la région pour qu'ils protègent davantage les minorités chrétiennes.


Une délégation d’Al-Azhar était attendue à Rome au mois de février. Le cardinal Tauran a indiqué que l’agenda était maintenu : le Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux – a-t-il précisé – continuera à accueillir avec amitié ceux qui souhaitent entrer en contact avec l’Église catholique et nous disons à nos amis que nous apprécions ce qu’ils ont fait et ce qu’ils font avec courage et constance pour maintenir les anciennes habitudes de bon voisinage avec les disciples des autres religions. Donc, jusqu’à nouvel ordre, tous les rendez-vous restent valables, y compris celui du mois de février avec les partenaires du Caire.


Dans cet entretien, le cardinal Tauran indique que le Vatican s’efforce de comprendre les motifs qui ont poussé le Conseil de l’Académie Al Azhar à geler le dialogue. Il souligne qu’une lecture attentive des paroles de Benoît XVI permet de comprendre que le Pape fait référence à des valeurs universelles et que lorsqu’il parle du respect effectif des droits et des libertés de la personne humaine, il ne commet aucune ingérence dans des questions qui ne seraient pas de sa compétence.

Les commentaires sont fermés.