16/02/2011

Medvedev attendu au Vatican. Un enjeu œcuménique ?

medevedev.JPGLe président russe Dimitri Medvedev est à Rome, pour l’inauguration d’une année culturelle croisée italo-russe. Des entretiens avec les autorités politiques italiennes figurent sur son agenda mais aussi une visite jeudi matin au Vatican. Le président Medvedev s’entretiendra avec Benoît XVI et ses principaux collaborateurs, et cela relance inévitablement les interrogations sur l’hypothèse d’une rencontre entre le Pape et le chef de l’Église orthodoxe russe, le Patriarche Cyrille 1er.


Selon de nombreux experts, une telle perspective est aujourd’hui plus probable que dans le passé. Le climat est plus propice, le dialogue s’est intensifié, les remontrances sont rarement exprimées, après des années de tensions et d'accusations de prosélytisme. Aujourd’hui, les convergences entre les deux Églises sont fortes sur des dossiers comme les racines chrétiennes de l’Europe et les questions bioéthiques. Il y a quelques mois, deux journées de culture et de spiritualité russe se sont déroulées au Vatican, une initiative inédite. A cette occasion, Mgr Hilarion, président de la direction des relations extérieures du patriarcat de Moscou avait estimé qu’une rencontre entre les deux hommes était désormais possible. 


Ces jours derniers, le Premier secrétaire de la nonciature à Moscou a indiqué qu’il ne pouvait pas dire avec certitude quels sujets seraient abordés durant cette deuxième visite du président russe au Vatican, mais il a assuré qu’elle était avant tout un symbole de bonnes relations, d’amitiés et de coopération entre les deux États, appelées à se développer. Le printemps diplomatique a déjà commencé il y a déjà plusieurs mois avec la décision d’établir des relations diplomatiques complètes entre la Russie et le Saint-Siège. Mais cette courte visite du président Medvedev au Vatican, en marge de son déplacement en Italie, pourrait revêtir une réelle importance œcuménique. 

(Radio Vatican)

Les commentaires sont fermés.