19/02/2011

Pour les chrétiens, l’humble obéissance est une vertu

 

7 TOA ev

 

Quand Jésus dit : «  Vous avez appris qu'il a été dit », il fait clairement allusion à l’Ancien Testament, la Loi de Moïse. C’est la Loi qui conférait au peuple juif son statut particulier parmi toutes les nations de la terre, parce que c’est Dieu lui-même qui la leur avait donnée. C’est le « doigt de Dieu » qui l’avait gravée sur des tables de pierre.

 


 

Pendant 1500 ans, les prophètes et les rabbins d’Israël l’avaient interprétée, appliquée au gré des circonstances changeantes, en exhortant le peuple à l’observer. Mais jamais au cours de ces quinze siècles, un Israélite fidèle n’avait eu la prétention d’exercer une autorité sur elle. Après tout, la Loi provenait du directement du Seigneur. Qui donc pourrait prétendre avoir une autorité sur elle ?


Donc, quand Jésus dit : « … Eh bien moi, je vous dis… », suggérant un ajout à la Loi, ses auditeurs sont confrontés à quelque chose de totalement nouveau, à quelqu’un qui revendique une autorité sur la Loi de Moïse. Il réclame une nouvelle adhésion et fraie un chemin pour une Nouvelle Alliance.


Le Sermon sur la Montagne est révolutionnaire, non pas seulement en ce qui concerne les idées, mais dans l’autorité revendiquée par le Seigneur. Cette revendication,  implicite mais réelle, d’une autorité sur la loi divine, et donc du rang de Dieu, n’est pas sans conséquences. Cela signifie que ses commandements requièrent l’obéissance.


Dans le monde de l’Antiquité, l’obéissance due à celui qui gouverne était un concept familier. Dans le monde contemporain, dominé par les démocraties politiques, elle l’est beaucoup moins. En fait, la mentalité critique, indépendante, démocratique (si utile en politique) peut même s’infiltrer dans l’Eglise (où elle n’est pas à sa place).


La vérité du Christ ne change pas au gré des modes et des référendums. Dans notre relation avec Jésus et son Eglise, l’humble obéissance à l’autorité légitime est une vertu, et non pas un défaut...

 

Pour lire la suite de l'homélie, cliquer sur le logo Praedicatho :

 

logo Praedicatho 300pp.gif

 

 

 

Les commentaires sont fermés.