21/02/2011

Benoît XVI invite les chrétiens à vaincre le mal par le bien

benoit xvi angelus.JPGNotre perfection c’est de vivre comme des enfants de Dieu en faisant concrètement sa volonté. A l’Angélus, ce dimanche, Benoît XVI a invité explicitement les chrétiens à la cohérence, à faire en sorte que leur vie et leur comportement ne soient pas en contradiction avec les préceptes de la foi dont ils se revendiquent. Commentant l’Évangile de ce dimanche : « aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent », le Pape a appelé les fidèles à rejeter la vengeance et la haine : lorsque nous souffrons à cause du mal, des persécutions, des injustices, évitons de vouloir prendre notre revanche, a-t-il dit.


Pour Benoît XVI, ceux qui accueillent Dieu humblement dans leur vie et l’aiment de tout leur cœur sont capables d’un nouveau départ, de réaliser une nouvelle forme d’existence animée par l’amour et destinée à l’éternité. Ce n’est que par l’imitation de Jésus que le témoignage chrétien devient clair, éloquent et efficace.

Écoutez le Pape s'adresser aux pélerins francophones : >> RealAudioMP3 

S’adressant à la foule réunie comme chaque dimanche sur la place Saint-Pierre Benoît XVI a, par ailleurs, rappelé que le 22 février on célèbre la fête de la chaire de Saint Pierre, le premier des apôtres à qui Jésus a confié la direction spirituelle du peuple de Dieu. Cette fête est très ancienne. Son but est de rendre grâce à Dieu pour la mission confiée à l’Apôtre Pierre et à ses successeurs. La « chaire », est littéralement le siège fixe de l’évêque. Elle représente le symbole de son autorité et, en particulier, du magistère qu’il est appelé à conserver et à transmettre à la communauté chrétienne. Le Pape a invité tous les Pasteurs à assimiler le nouveau style de vie inauguré par Jésus et adopté par les apôtres. 


En espagnol, Benoît XVI a souhaité que les efforts de paix aboutissent en Colombie. Le Pape qui évoquait le 25° anniversaire du voyage de Jean-Paul II dans ce pays, a prié pour la fraternité et l’harmonie entre les peuples partout dans le monde.

 

(Radio Vatican)

Les commentaires sont fermés.