21/02/2011

L'Union européenne fait un geste en faveur de la liberté religieuse

union europeenne liberte religieuse.JPGLes ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ont demandé ce lundi des propositions concrètes face à la montée de l'intolérance religieuse dans le monde, à l'encontre notamment des chrétiens mais aussi des musulmans. Cette formulation prudente est le fruit d'un difficile compromis, rappelle l'Agence France Presse.


Fin janvier, les ministres européens n'étaient pas parvenus à se mettre d'accord sur une déclaration qui ne mentionnait au départ aucun exemple concret dans le souci, selon des diplomates de certains Etats européens de ne pas alimenter le "choc des civilisations". 


Le texte adopté ce lundi condamne fermement les violences et les actes de terrorisme commis récemment, dans différents pays, contre des chrétiens et leurs lieux de culte, ainsi que contre des pèlerins musulmans et d'autres communautés religieuses. Il réaffirme que l'Union européenne est résolument attachée à la promotion et à la protection de la liberté de religion ou de conviction sans aucune discrimination. Il invite la Haute Représentante aux Affaires étrangères, Catherine Ashton, à rendre compte des mesures prises et des propositions concrètes faites pour renforcer encore l'action de l'UE en la matière.

Hélène Destombes (Radiio Vatican) a joint par téléphone le Cardinal Jean-Pierre Ricard qui se félicite de cette décision des ministres des Affaires étrangères de l'UE : >> RealAudioMP3 

Les commentaires sont fermés.