26/03/2011

Les évêques indiens à Rome, pour leur visite ad limina

india ad limina.JPGMême s’ils sont minoritaires, les chrétiens indiens sont appelés à s’engager en faveur du bien de la société : c’est le message que Benoît XVI a adressé, ce vendredi, aux évêques de l’Eglise syro-malankare, en visite ad Limina au Vatican. Dans son discours le Pape a mis l’accent sur l’importance du lien spirituel entre les évêques indiens et le Saint-Siège.


« Du fait de ses racines anciennes et de son histoire, la chrétienté en Inde a longtemps apporté une contribution particulière à la culture et à la société, ainsi qu’à ses expressions religieuses et spirituelles », a souligné Benoît XVI. Le Pape a donc invité les chrétiens d’Inde, à vivre résolument l’Évangile, à contribuer plus efficacement au corps de l’Église tout entier et à la société indienne, au bénéfice de tous. Et il a manifesté son soutien à l’égard des petites paroisses, qui « offrent des opportunités pour une solidarité réellement fraternelle », tout en soulignant l’importance de la formation des communautés chrétiennes, en particulier à travers des programmes de catéchèse.


Les évêques indiens ont donc entamé le 21 mars leur visite ad limina au Vatican. De passage dans nos studios, l’archevêque de Bombay a dénoncé l’impunité qui encourage les extrémistes. En Inde, les chrétiens font l'objet de discriminations et de violences. Nous nous battons pour changer les choses – a affirmé le cardinal Oswald Gracias qui pointe du doigt les politiques qui profitent de la situation et utilisent la religion à des fins électorales. Le tissu social est fragilisé mais l’archevêque de Bombay se dit confiant. Les extrémistes sont minoritaires et le dialogue interreligieux se poursuit, même si - reconnaît-il - il reste beaucoup à faire. 
Le jeudi 24 mars, la journée annuelle de prière et de jeûne pour les missionnaires martyrs a été célébrée avec éclat cette année en Inde, en particulier à New Delhi, Calcutta et Bombay, à l’initiative de la Commission Justice, paix et développement de la Conférence des évêques catholiques. Objectif : encourager les chrétiens, leur rappeler leur devoir de proclamer la parole de Dieu en particulier aux pauvres et aux opprimés. 

Les commentaires sont fermés.