03/04/2011

Pakistan : 'Ne crains pas petit troupeau' : Lettre pastorale des Evêques pour réconforter les fidèles

Joseph Coutts.jpgIslamabad (Agence Fides) – Les chrétiens au Pakistan vivent le Carême « avec foi, dans la prière, dans le partage et dans la charité, en cherchant à préparer Pâques le mieux possible au niveau spirituel, liturgique et pastoral ». Les attaques contre les églises de ces derniers jours « ne nous épouvantent pas. Notre mission se poursuit ». C’est ce que déclare à l’Agence Fidfes le Père Mario Rodrigues, Directeur national des Œuvres pontificales missionnaires, remarquant qu’après les récents épisodes d’intolérance contre les chrétiens, la tension semble être retombée.


Selon le Père Mario, la communauté catholique sera fortement encouragée et consolée et trouvera une nouvelle force et une nouvelle espérance dans la Lettre Pastorale des Evêques pakistanais qui sera lue dimanche, 3 avril, dans toutes les églises catholiques de la nation. La Lettre, signée par S.Exc. Mgr Joseph Coutts (photo), Evêque de Faisalabad et nouveau Président de la Conférence épiscopale du Pakistan, est intitulée : « Ne crains pas petit troupeau », citant en cela l’Evangile de Saint Luc (12, 32).


Dans le texte de la Lettre, envoyée à l’Agence Fides, les Evêques déclarent vouloir « réveiller le courage et une forte foi en Jésus Christ » reconnaissant en tant que Pasteurs que la situation présente a causé parmi les fidèles « des sentiments de peur, d’incertitude et d’insécurité ».


La Lettre mentionne l’assassinat du Ministre Shahbaz Batti, le meurtre de deux chrétiens à Hyderabad et d’autres récents épisodes d’intolérance. Dans cette situation, qui a créé anxiété et malaise, les Evêques affirment : « Nous vous invitons à écouter la voix de Notre Seigneur Jésus Christ qui dit : ayez courage… n’ayez pas peur ».


A la lumière des enseignements du Magistère de l’Eglise, les Prélats exhortent ensuite les fidèles à « insuffler dans les familles les valeurs spirituelles du jeûne, de la prière et de l’aumône », en disant : « Aidés par la grâce de l’Esprit Saint, portons à nouveau la fermeté de la foi dans notre vie quotidienne » y compris face aux tribulations. Et, en pensant à l’imminente fête de Pâques, ils indiquent : « nous célébrerons ensemble avec l’Eglise universelle la grande fête de la Résurrection de Notre Seigneur Jésus Christ » qui « nous aide à sortir des ténèbres, de la peur et du désespoir » et donne la force d’un « courageux témoignage chrétien ». C’est pourquoi, note la Lettre, il est temps de « renforcer le discipolat », en se souvenant des difficultés et des persécution des premières communautés chrétiennes.


Comme les premiers apôtres, qui reçurent le don de l’Esprit Saint, « nous aussi, avec courage et plénitude de foi, nous devons construire la culture de la paix, de l’amour et de la tolérance afin que la lumière et la guérison de la Bonne Nouvelle puisse atteindre chaque être humain, favoriser les relations réciproques, la compréhension et le respect entre les peuples des différentes religions et non pas la haine et le fondamentalisme ». La Lettre se conclut sur une invitation à prier en faveur de l’unité des chrétiens, afin de pouvoir diffuser la lumière et la force de l’Evangile au Pakistan.

(Agence Fides 02/04/2011)

Les commentaires sont fermés.