07/04/2011

Le Pape « profondément touché » par le naufrage d'immigrés en Méditerranée

naufrages.JPGCe mercredi, un bateau en provenance de Libye et à bord duquel se trouvaient entre 200 et 300 personnes a coulé dans le canal de Sicile. Plus de 150 personnes sont portées disparues. Les gardes-côtes italiens poursuivent les recherches pour retrouver des survivants. 


Benoît XVI suit avec préoccupation les informations concernant les migrants qui arrivent chaque jour à Lampedusa, a affirmé le porte-parole du Pape, le père Federico Lombardi.


« La tragédie de la mort en mer d’un grand nombre de migrants qui, depuis les côtes de l’Afrique du Nord cherchent à rejoindre l’Europe a profondément frappé le Saint-Père, qui suit avec préoccupation les vicissitudes des migrants en cette période dramatique », a expliqué le porte-parole du Saint-Siège. 


« Le Saint-Père et toute l'Église se souviennent dans leurs prières de toutes les victimes de toutes nationalités et conditions, y compris des femmes et des enfants, qui perdent la vie dans leur voyage terrible pour fuir les situations de pauvreté, d'injustice ou de violence qui les affligent, à la recherche de protection, d'accueil et de conditions de vie plus humaines », a-t-il aussi souligné.


« Parmi les victimes de cette tragédie en Méditerranée se trouvent des migrants érythréens catholiques qui vivaient en Libye et qui participaient à la vie de la communauté catholique locale », a enfin précisé le père Lombardi. 

Ces migrants, essentiellement des réfugiés érythréens et somaliens avaient quitté lundi le port de Zuwarah en Libye quand leur navire à chaviré à 70 km au sud-ouest de Lampedusa. Seules 53 personnes ont pu être secourues jusqu'à ce jour. 

Depuis la mi-janvier, plus de 28.500 migrants sont arrivée d’Afrique du Nord en Italie et environ 800 personnes auraient disparu en mer.

Les commentaires sont fermés.