04/05/2011

Les rivaux palestiniens scellent un pacte de réconciliation

fatah hamas.JPGLe Fatah et le Hamas ont officialisé mercredi leur réconciliation lors d'une cérémonie au Caire après de longues négociations sous médiation égyptienne. "Nous tournons pour toujours la page noire de la division", a assuré le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, en promettant de se rendre "bientôt" en visite dans la Bande de Gaza. Cette réconciliation met fin à quatre années d’antagonisme et de violences fratricides.


Le pacte prévoit la création d'un gouvernement d'unité nationale pour assurer l'intérim jusqu'à la tenue d'élections l'année prochaine. Mais il laisse des points-clefs en suspens. Par ailleurs, si le Fatah se montre plutôt conciliant avec l'Etat hébreu, les islamistes du Hamas refusent de reconnaître officiellement Israël. Pour sa part, Israël menace de ne pas négocier avec un gouvernement incluant le Hamas. 


Applaudie par les Palestiniens, la réconciliation a été vivement critiquée côté israélien. 


Frédéric Encel, auteur de « Comprendre la Géopolitique » aux éditions du Seuil, revient sur cette inquiétude israélienne. Il est interrogé par Thomas Chabolle (Radio Vatican) : >> RealAudioMP3 

Les commentaires sont fermés.