07/05/2011

Entente cordiale entre Benoît XVI et le président italien Giorgio Napolitano

benoit xvi giorgio napolitano.JPGUn concert a été donné en présence du Pape ce jeudi soir dans la Salle Paul VI au Vatican, un concert offert par le chef de l’État italien Giorgio Napolitano, pour célébrer le sixième anniversaire du pontificat de Benoît XVI. L’orchestre et le chœur de l’Opéra de Rome ont interprété deux chefs d’œuvre de Vivaldi et de Rossini, deux compositeurs dont l’Italie doit être fière – a affirmé le Pape. Auparavant, le président Napolitano avait rappelé l’attachement du peuple italien à l’Évêque de Rome, la proximité et la collaboration entre l’Italie et le Saint-Siège


Évoquant le dossier sensible de l’immigration, le chef de l’État italien a affirmé qu’aucun pays se reconnaissant dans les institutions et traditions de civilisation de l’Europe ne pouvait s’enfermer dans son propre bien-être et ne pas assumer sa part de responsabilité. En des temps sont difficiles pour l’Italie et pour le monde, suite aux révoltes en Afrique du Nord, la voix du Pape – a relevé Giorgio Napolitano – s’est élevée pour indiquer au monde les principes essentiels de l’accueil et de la solidarité au nom de la paix et de la dignité humaine, pour que se développent la justice et les droits et pour que la liberté religieuse soit respectée en tout lieu. Avant le concert, Benoît XVI et le président italien avaient eu un entretien en tête-à-tête d’une vingtaine de minutes sur la situation internationale, en particulier en Afrique du Nord, sur la récente béatification de Jean-Paul II et sur les 150 ans de l’unité italienne. 

Les commentaires sont fermés.