31/05/2011

La nouvelle évangélisation est sur les rails

nouvelle evangelisation.JPGLe Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, institué en octobre dernier, s’est réuni pour sa première Assemblée plénière, sous la présidence de Mgr Rino Fisichella. Les membres de ce nouveau dicastère ont été reçus par Benoît XVI ce lundi 30 mai. L’occasion pour le Pape d’expliquer pourquoi l’Église est appelée à accomplir une nouvelle évangélisation et à intensifier son action missionnaire. 


Les temps ont changé, les mutations culturelles sont profondes, la sécularisation a laissé de lourdes traces y compris dans les pays de tradition chrétienne. La crise actuelle se traduit par l'exclusion de Dieu de la vie des personnes, une indifférence généralisée à l’égard de la foi chrétienne, et même la tentative de marginaliser le christianisme dans la vie publique. Benoît XVI a brossé un sombre tableau de la situation actuelle : la crise qui tenaille les sociétés n’épargne pas la foi et les sentiments religieux - a-t-il dit - aujourd’hui, nous sommes confrontés au drame de la fragmentation qui ne permet plus d’avoir une référence unique. Des personnes désireuses d’adhérer à l’Église sont fortement façonnées par une vision de la vie en contradiction avec la foi. Annoncer Jésus comme seul Sauveur du monde est plus compliqué que par le passé. 


La nouvelle évangélisation devra donc trouver les moyens de rendre l'annonce du salut plus efficace. Le Pape encourage les chrétiens à renforcer leur esprit missionnaire mais aussi à adopter un style de vie crédible et convainquant. Le christianisme n’est pas un vêtement que l’on porte en privé ou lors d'occasions particulières ; c'est quelque chose de vivant et de total, capable de prendre tout ce qu'il y a de bon dans la modernité. Benoît XVI demande aux membres du nouveau dicastère de mettre au point un projet qui puisse aider toute l'Église catholique à affronter la nouvelle évangélisation.


Écoutez le compte-rendu d'Olivier Bonnel (Radio Vatican) : >> RealAudioMP3 

Les commentaires sont fermés.