02/06/2011

Benoît XVI en Croatie : interviews et éclairages

pape, benoit xvi, zagreb, croatie, rome, cardinaux, union europeenne, europe, respect de la vie, avortement, euthanasie, racines chretiennes, jean paul ii, politique, economie, societe, jesuites, bozidar nagy, theologie, congregation pour la doctrine de la foi, alojzije stepinac, nazisme, communisme, totalitarisme, juifs, saintsBenoît XVI effectue samedi et dimanche une visite pastorale en Croatie, à l’occasion de la Journée nationale des familles catholiques. Il s’agira de son 19ème voyage apostolique, le 13ème en Europe. Annoncée par les évêques croates en novembre 2010, cette visite est placée sous la devise « Ensemble dans le Christ ». 


Le Pape quittera Rome le 4 juin à 9h30 et rentrera le 5 juin à 21h15. Au programme de ce bref déplacement limité à la capitale, Zagreb :

Trois célébrations religieuses : une veillée de prière avec les jeunes samedi soir, la messe pour la Journée des familles croates, dimanche matin, et les Vêpres dimanche soir, sur la tombe du cardinal Stepinac. Les précisions d'Hélène Destombes (Radio Vatican) : >> RealAudioMP3 

Quatre rendez-vous protocolaires : les cérémonies de bienvenue et de congé, une visite de courtoisie au chef de l’État et une audience au chef du gouvernement. Enfin une rencontre avec la société civile et avec les leaders religieux. Benoît XVI prononcera en tout six discours, en italien. 

C’est la 4ème fois que la Croatie accueille un Pape. Jean-Paul II s’y était rendu à trois reprises. En 1998, il avait béatifié le cardinal Alojzije Stepinac, qui s’était opposé aux totalitarismes : en défendant les juifs et les orthodoxes à l’époque de la dictature nazie ; et en se faisant l’avocat des prêtres et des fidèles persécutés et massacrés sous le régime communiste. Le cardinal Ratzinger s’est rendu à plusieurs reprises en Croatie quand il était Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. 

Du côté de Zagreb, l’heure est aux derniers préparatifs avant l’arrivée de Benoît XVI. Le peuple croate, qui prépare cette visite depuis près de six mois, se réjouit de ce voyage apostolique qui intervient dans une période de crise politique, économique et spirituelle. C’est ce que nous explique le père Bozidar Nagy, jésuite, professeur de théologie à la Faculté de philosophie de la compagnie de Jésus à Zagreb : >> RealAudioMP3 
Il est interrogé par Hélène Destombes

Huit ans après le dernier déplacement de Jean-Paul II sur le sol croate, Benoît XVI ira donc à la rencontre des familles mais aussi des jeunes. Durant ces deux jours, le Pape s’adressera également aux autorités politiques et religieuses du pays, aux représentants de la société civile, du monde académique, culturel et des affaires ainsi qu’aux membres du corps diplomatique. Un voyage court mais intense et important, il intervient en effet à une période charnière pour le pays. Hélène Destombes : >> RealAudioMP3 


**********


Le Saint-Siège qui avait reconnu dès 1992 le nouvel État croate soutient l’adhésion de la Croatie à l’Union européenne. 


Surnommé la “Pologne du Sud”, la Croatie affiche son identité catholique et son attachement au Siège de Pierre. L’Église catholique y joue un rôle de premier plan. On s’attend à ce que le Pape défende l'identité chrétienne de l'Europe. En 2006, en recevant les évêques croates, Benoît XVI avait relevé que les liens historiques entre la Croatie et le Saint-Siège n’avaient fait que se renforcer. Aujourd’hui, le Saint-Siège entretient des rapports d’estime et d’affection avec ce pays dont elle soutient la volonté d’adhésion à l’Union Européenne. Le Saint-Siège compte sur la Croatie pour « défendre la pleine vérité sur l’homme, le droit à la vie de la conception jusqu’à la mort naturelle, la reconnaissance de la dimension spirituelle de toute entre humain ; le respect des choix religieux de chacun ».

Les commentaires sont fermés.