12/06/2011

Une Pentecôte sous le signe du dialogue et de l’ouverture à l’autre

pape pentecote.JPG« L’Eglise est catholique, c’est à dire ouverte à tous, parce que l’Esprit Saint l’a crée comme l’Eglise de tous les peuples au-delà des races, des classes et des nations. » Benoît XVI a donné cette définition de l’Eglise dans son homélie pour la Messe de la Solennité de la Pentecôte célébrée par lui en la Basilique Saint-Pierre. La Pape a souligné que si l’Eglise avait été une œuvre humaine, elle aurait disparu depuis longtemps.


Lors du Regina Caeli, Benoît XVI a invoqué l’Esprit Saint pour que dans le monde, prévalent la Paix et le Dialogue sur les armes et que le respect de la dignité humaine dépasse les intérêts particuliers. Le Pape a également rappelé que demain à Dresde, en Allemagne, sera proclamé Bienheureux Alois Andritzki, prêtre et martyr, tué par les nazis en 1943, à l'âge de 28 ans, dans le lager de Dachau. Benoît XVI a rendu hommage à ce témoin "héroïque de la foi qui s'ajoute au groupe combien nombreux de ceux qui ont donné leur vie au nom de Christ dans les camps de concentration". Le Pape, en ce jour de la Pentecôte, confie à leur intervention "la cause de la paix dans le monde".

Romilda Ferrauto (Radio Vatican) : >> RealAudioMP3 

Les commentaires sont fermés.