15/06/2011

Des penseurs chrétiens récompensés par la Fondation Ratzinger

Manlio Simonetti.jpgLe prix Ratzinger sera remis à trois théologiens européens : un allemand, un espagnol, et un italien, deux religieux et un laïc. Il s’agira de la première édition de ce prix pour la théologie institué par la Fondation vaticane Joseph Ratzinger – Benoît XVI. Le comité scientifique de cette fondation est présidée par le cardinal Camillo Ruini. Les trois lauréats seront récompensés personnellement par le Pape le 30 juin prochain, dans la salle Clémentine, au Vatican. Il s’agit de Manlio Simonetti (photo), 85 ans, spécialiste du christianisme des premiers siècles ; du Père Olegario Gonzalez de Cardedal, 77 ans, théologien dogmatique à Salamanque, ancien membre de la Commission théologique internationale, qui a étudié le rapport entre théologie et anthropologie et la confrontation entre la foi chrétienne et l’incroyance ; et de Maximilian Hein, abbé du monastère cistercien de Heiligenkreuz en Autriche, âgé de 50 ans, qui a consacré ses études à la pensée de Joseph Ratzinger. Le prix est assorti d’un chêque de 50.000 euros.


Au cours d’une conférence de presse, ce mardi 14 juin, le cardinal Ruini a expliqué aux journalistes que la Fondation avait choisi de récompenser deux chercheurs de renommée internationale et un troisième plus jeune et moins connu mais prometteur, un patrologue et deux théologiens. La Fondation se propose également d’attribuer prochainement un prix pour la recherche sur l’Écriture Sainte. L’objectif est de promouvoir la connaissance et l’étude de la théologie, une discipline qui peine à dialoguer avec les autres branches du savoir, depuis le processus de laïcisation entamé au XVII° siècle. Il s’agit en quelque sorte de promouvoir le dialogue entre la foi et à la culture, après le divorce flagrant entres les savoir profanes et les savoir sacrés provoqué par la modernité. Pour Benoît XVI, la science n'a pas le monopole du savoir et les penseurs chrétiens ont pour mission de poser les questions fondamentales à la société. 

(Radio Vatican)

Les commentaires sont fermés.