19/06/2011

Benoît XVI au peuple de Saint-Marin : 'Agissez comme des ferments dans le monde !'

pape saint marin.JPGBenoît XVI a entamé ce dimanche sa première visite dans la République de Saint-Marin. Arrivé du Vatican en hélicoptère vers 9h20 à l’héliport de Torraccia, le Pape a été accueilli, entre autres, par les deux capitaines régents de Saint-Marin, Maria Luisa Berti et Filippo Tamagnini, par le nonce apostolique de Saint-Marin, Mgr Giuseppe Bertello et par l’évêque du diocèse de Saint-Marin-Montefeltro, Mgr Luigi Negri. Benoît XVI a ensuite célébré la messe dans le stade de Serravalle à 10h00. Devant près de 22 000 personnes, le Pape s'est attardé sur les origines de cette petite république et il a insisté sur la foi comme « richesse des habitants de Saint-Marin ».


Cette foi – a dit le Pape – « a déterminé la naissance d’une culture et d’une civilisation centrées sur la personne humaine, image de Dieu et donc porteuse des droits qui précèdent toute juridiction humaine ». Benoît XVI a ensuite évoqué les difficultés et les obstacles qui « ici comme ailleurs proviennent surtout des modèles hédonistes qui assombrissent l’esprit et risquent d’annuler toute moralité. Il y a la tentation de penser que la richesse de l’homme n’est pas sa foi mais son pouvoir personnel et social, son intelligence, sa culture et sa capacité de manipulation scientifique, technologique et sociale de la réalité ». Le compte rendu de Hélène Destombes (Radio Vatican) : >> RealAudioMP3 

Lors de la prière de l’angélus, Benoît XVI s’est attardé sur la figure de sœur Marguerite Rutan, béatifiée, ce dimanche, à Dax en France, lors d’une messe présidée dans les arènes de la ville par le cardinal Angelo Amato, Préfet de la Congrégation pour la Cause des Saints. « Cette Fille de la Charité de Saint Vincent de Paul, guillotinée le 9 avril 1794, travailla avec ardeur pour l'hôpital de Dax pendant la deuxième moitié du XVIIIème siècle », a rappelé le Pape. Mais elle fut condamnée à mort, a souligné Benoît XVI, « en raison de sa foi catholique et de sa fidélité à l’Eglise, dans les tragiques persécutions, sous la révolution ». 

Au cours de cette prière de l’angélus Benoît XVI a également évoqué la Journée mondiale du réfugié, qui se tient ce lundi. Le Pape a rappelé qu’en cette année 2011 on célébrait le « 60e anniversaire de l’adoption de la Convention internationale protégeant ceux qui sont persécutés et contraints à fuir leur propre pays ». Benoît XVI a ainsi invité « les autorités civiles et toutes les personnes de bonne volonté à garantir aux réfugiés un accueil et des conditions de vie dignes, en attendant qu’ils puissent retourner dans leur patrie librement et en toute sécurité ».

Les commentaires sont fermés.