09/07/2011

Belgique : situation politique 'grave' pour le roi

elio di rupo.JPGLes mots d’Albert II sont forts : le roi des Belges qualifie la situation politique de son royaume de « grave ». Il souhaite que « chaque responsable politique prenne quelques jours de réflexion pour mesurer les conséquences de la situation politique et chercher des pistes de solution ». Le programme présenté cette semaine par le formateur Elio Di Rupo a été rejeté par les nationalistes flamands du N-VA et les chrétiens-démocrates flamands ont déclaré au socialiste francophone qu’ils ne voulaient pas former un gouvernement sans les nationalistes. Tout est donc à refaire et les Belges sont toujours sans gouvernement depuis les élections législatives du 13 juin 2010.


Que peut-il se passer maintenant ? la réponse de Pascal Delwit, professeur de sciences politiques à l’Université Libre de Bruxelles : >> RealAudioMP3 

Propos recueillis par Xavier Sartre (Radio Vatican)

Les commentaires sont fermés.