31/07/2011

Benoît XVI : "Il est interdit de rester indifférent à la tragédie de la faim et de la soif"

faim.JPGAu cours de l'Angélus ce dimanche, Benoît XVI lançait un appel à la mobilisation contre les périls qui menacent la Corne de l'Afrique. "Il est interdit de rester indifférent à la tragédie des affamés et des assoiffés" s'est-il exclamé dans son adresse en polonais aux fidèles réunis dans la cour du Palais Apostolique de Castelgandolfo pour la traditionnelle prière de l'Angélus. 


"Nous avons entendu dans l'Evangile de ce jour le récit du miracle de la multiplication des pains, avec lesquels Seigneur Jésus nourrit une foule affamée" rappelait Benoît XVI. Jésus "nous encourage à donner à manger" aux hommes qui ont faim et soif, "à partager le pain avec ceux qui en ont besoin". "A la suite du Christ, nous devons être sensibles à la pauvreté des peuples".


Dans sa catéchèse en italien, le Pape dénonçait la situation vécue par les hommes et femmes de la Corne de l'Afrique, "qui pâtissent des conséquences de la famine, aggravées par la guerre et le manque d'institutions solides". 


Citant des passages de son livre "Jésus de Nazareth", Benoît XVI a enfin rappelé que "le Christ est attentif au besoin matériel". Mais, explique le Pape, "il veut donner plus, parce que l'homme est toujours affamé de quelque chose en plus, il a besoin de quelque chose en plus. Dans le pain du Christ est présent l'amour de Dieu". 

Ecoutez l'appel de Benoît XVI en français (Radio Vatican) : >>  RealAudioMP3 

Les commentaires sont fermés.