28/09/2011

Après l'Allemagne, le Bénin, pour la remise d'une exhortation aux évêques d'Afrique

pape.jpgBenoît XVI se rendra en visite pastorale au Bénin du 18 au 20 novembre. Le point d’orgue de ce voyage sera la publication de l’exhortation apostolique post-synodale sur l’Afrique, résultat du Synode qui s’est tenu en octobre 2009 au Vatican. Toutes les conférences épiscopales africaines seront représentées. Pendant cette courte visite, le Pape pourra également se recueillir à Ouidah sur la tombe du cardinal Bernardin Gantin, qui a passé 30 ans à la Curie romaine, notamment en temps que préfet de la Congrégation pour les évêques et que Benoît XVI a bien connu personnellement. Le cardinal Gantin est mort en 2008. 


La cérémonie d’accueil aura lieu à Cotonou le 18 novembre à 15 heures locales. Le premier geste du Pape sera de visiter la cathédrale. Le samedi à 9 heures, au palais présidentiel, Benoît XVI adressera un discours aux membres du gouvernement, aux représentants des institutions de la République, au corps diplomatique et aux représentants des principales religions du pays. C’est au grand séminaire d’Ouidah qu’il s’adressera un peu plus tard aux prêtres, séminaristes, religieux et laïcs. Et c’est également dans cette ville, en la basilique de l’Immaculée, qu’il signera l’exhortation apostolique post-synodale.

De retour à Cotonou, il visitera le Foyer « paix et joie » tenu par les Missionnaires de la charité, puis il rencontrera des enfants et enfin l’épiscopat du pays. La matinée de dimanche sera marquée par une célébration eucharistique en plein air au stade de l’amitié et par la remise de l’exhortation aux représentants des conférences épiscopales d’Afrique. Le Pape quittera Cotonou dimanche en milieu d’après-midi. 


Il s’agira du 2° déplacement de Benoît XVI sur le continent africain. En 2009, Benoît XVI avait visité le Cameroun et l’Angola. Au Bénin, les catholiques représentent 25% de la population. Le président du Bénin a déjà été reçu au Vatican en janvier 2008.

Les commentaires sont fermés.