13/10/2011

'La Nouvelle évangélisation est déjà en marche'

CCEE.jpg

Tirana, lundi 3 octobre 2011

LA NOUVELLE ÉVANGÉLISATION EST DÉJÀ EN MARCHE !

Communiqué de presse à l’issue de l’Assemblée plénière
du Conseil des Conférences Épiscopales d’Europe (CCEE)
Tirana, Albanie, 29 septembre- 2 octobre 2010

Cette année, les Présidents des Conférences épiscopales d’Europe se sont rencontrés à Tirana, en Albanie, à l’invitation de Mgr Rrok Mirdita, archevêque métropolite de Tirana-Durazzo, du 29 septembre au 2 octobre 2011, à l’occasion de leur assemblée plénière annuelle. Au cours de cette rencontre, les présidents ont délibéré ce qui suit :


- Élection de la nouvelle Présidence CCEE. Les Présidents des Conférences épiscopales d’Europe ont élu la nouvelle Présidence CCEE pour le quinquennat 2011-2016. À la charge de Président, ils ont confirmé pour un second mandat le cardinal Péter Erdő, archevêque d’Esztergom-Budapest, Primat de Hongrie et Président de la Conférence épiscopale de Hongrie, et à la charge de Vice-Présidents ils ont élu le cardinal Angelo Bagnasco, archevêque de Gênes et Président de la Conférence épiscopale d’Italie, et Mgr Józef Michalik, archevêque de Przemyśl et Président de la Conférence épiscopale de Pologne. Les deux vice-présidents remplaceront les cardinaux Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux et Josip Bozanić, archevêque de Zagreb. Les participants ont remercié les nouveaux élus pour leur disponibilité, en leur souhaitant un travail fécond au service de l’évangélisation et de l’Église en Europe. De même, ils ont remercié les membres de la Présidence sortante pour leur travail accompli pour le bien de l’Église et pour leur engagement à promouvoir la communion fraternelle entre les épiscopats d’Europe.


- Nouveau membre du CCEE. L’assemblée plénière du CCEE a répondu positivement à la demande de Mgr Milan Šašik, évêque de l’éparchie de Mukachevo (ou Mukačeve) des Ruthènes de rite byzantin, de devenir membre du Conseil des Conférences Épiscopales d’Europe, selon la formule proposée par la Congrégation pour les Églises Orientales. En conséquence, le CCEE est désormais composé des Présidents des 33 Conférences épiscopales présentes en Europe, des archevêques de Luxembourg, de la Principauté de Monaco, de Chypre des Maronites, ainsi que des évêques de Chişinău (Rep. Moldave) et de l’Éparchie de Mukachevo. Y participent en outre le Président de la Conférence épiscopale du Kazakhstan et le Patriarche de Jérusalem des Latins avec le statut d’invités permanents.


L’éparchie de Mukachevo (ou Mukačeve) appartient à l’Église « sui iuris » Ruthène. Par l’Union d’Užhorod (1646), l’Église Ruthène s’est unie à l’Église catholique. L’Éparchie de Mukacevo dépend directement du Saint-Siège.


- Assemblée Plénière 2012. L’Assemblée plénière 2012 se tiendra à Saint-Gall, en Suisse, du 27 au 30 septembre 2012 à l’occasion du 1400e anniversaire de l’arrivée à Saint-Gall du moine irlandais du même nom, qui y fonda la cellule et l’hospice qui sont à l’origine du monastère autour duquel l’actuelle ville suisse s’est développée. Depuis la fin des années 1970, le secrétariat du CCEE est installé dans la ville de Saint-Gall.


Message de Benoît XVI. Dans un message du Cardinal Secrétaire d’État Tarcisio Bertone, adressé au Cardinal Péter Erdő, le Pape Benoît XVI a encouragé les évêques européens à « identifier avec audace missionnaire de nouveaux chemins d’évangélisation, spécialement au service des nouvelles générations » en les encourageant à « poursuivre l’œuvre de cette précieuse structure de liaison entre les épiscopats européens [le CCEE] qui, depuis quarante ans, promeut une collaboration féconde dans les activités pastorales et œcuméniques ». Les participants ont tenu à répondre à ce geste de bienveillance du Saint-Père et lui adressant à leur tour une lettre dans laquelle ils expriment leur communion profonde avec le Successeur de Pierre.

Rencontre avec les autorités politiques albanaises. L’importance accordée par les autorités locales à l’assemblée du CCEE est largement démontrée, outre que par la participation de Mme Jozefina Topalli, Présidente du Parlement, à la messe de clôture de l’assemblée, par la participation du premier ministre M. Sali Berisha à la séance d’ouverture des travaux, et par l’audience que M. Bamir Topi, Président de la République d’Albanie, accordée aux participants. Les deux hommes d’État albanais ont souligné l’importance du rôle de l’Église catholique dans la nation albanaise au cours des siècles, en particulier en vue de la préservation de l’intégrité territoriale et de l’identité nationale, de la défense de la langue et de la culture, de la réorganisation des établissements d’enseignement public, de la lutte quotidienne contre la pauvreté et la misère, et dans bien d’autres domaines, et soulignant aussi l’importance de l’Eglise et des autres religions à avoir toujours eu en vue, même dans les moments de persécutions, les grandes valeurs spirituelles et l’ouverture à Dieu. De son côté, le cardinal Péter Erdő, Président du CCEE, a manifesté à maintes reprises dans ses interventions sa satisfaction de constater les bons rapports qui existent entre l’Église catholique et l’État albanais, ainsi que sa joie de voir la vigueur de la communauté locale qui s’est fortement développée au cours des vingt dernières années. Il a fait part au Président de la République de son souhait que « les différents contentieux sur les propriétés ecclésiales confisquées au temps du communisme soient résolus, comme dans d’autres pays d’Europe de l’Est, pour permettre à l’Église de développer sa mission au service des biens spirituels et des œuvres de charité et de soutien des plus pauvres ».

Rencontre avec les autorités religieuses du pays. Au cours de la rencontre, S.Em. Sélim Muça, chef de la communauté musulmane, S.B. Anastas Janullatos, archevêque de Durazzo, Tirana et de toute l’Albanie, S.Exc. Edmond Brahimaj, chef de la communauté bektashi et le Rev. Fitor Muça, président de la Fraternité évangélique d’Albanie ont participé à un déjeuner avec les participants à l’assemblée plénière. La rencontre s’est déroulée dans un climat de grande cordialité, en témoignant ainsi des bonnes relations qui existent entre les diverses communautés religieuses du pays.


En ce qui concerne les autres thèmes abordés au cours de l’assemblée :
La Nouvelle Évangélisation. Au terme de leur réflexion, les participants à l’assemblée ont rédigé la déclaration suivante :

La quarante et unième assemblée plénière du CCEE s’est tenue à Tirana sur le thème de la Nouvelle Évangélisation. Cette réunion avait été préparée par une grande enquête : chaque conférence épiscopale avait répondu à un questionnaire. Un résumé de celui-ci a été présenté aux participants.
Il en ressort que la Nouvelle Évangélisation est une préoccupation importante pour les évêques européens et qu’un travail conséquent a déjà été réalisé sous toutes sortes de modalités : synodes diocésains et réflexions au niveau des conférences épiscopales, publication de documents (dans quasiment chaque pays), réalisations pratiques nombreuses.
L’évangélisation est la manifestation de la vie et de la vitalité de l’Église. Elle ne doit pas être comprise comme une simple activité pastorale mais comme la manifestation de sa nature même et de sa mission. La Nouvelle Évangélisation s’adresse non seulement aux chrétiens qui se sont éloignés de la foi, mais à tous. Elle vise à annoncer le Christ, vrai Dieu et vrai homme, crucifié pour porter toute détresse humaine, ressuscité pour que nous ayons la vie. Tous les croyants, par leur baptême, sont appelés à y participer : les familles, les jeunes qui, en général, sont les plus ouverts à devenir missionnaires, mais aussi les paroisses, les mouvements et nouvelles communautés. La catéchèse et les écoles catholiques doivent aussi être et devenir toujours davantage lieux d’évangélisation. Les sacrements, enfin, sont des lieux privilégiés pour mettre en place cette Nouvelle Évangélisation. Il s’agit aussi de chercher des voies nouvelles pour l’évangélisation, comme par exemple, les nouvelles technologies, internet, les réseaux sociaux. Mais tout cela n’est possible que si, à l’exemple des chrétiens dans les Actes des apôtres, nous nous ouvrons d’une manière nouvelle à l’Esprit Saint : « Il n’y aura pas de nouvelle évangélisation sans nouvelle Pentecôte ! »
Le choix de l’Albanie, terre de martyrs, a été particulièrement significatif pour traiter du thème de la nouvelle évangélisation. Ce fut l’occasion pour tous les évêques présents de rappeler le témoignage missionnaire rendu par l’Église albanaise et aussi par toutes les Églises catholiques de rites orientaux sous les régimes communistes.
Mgr Rino Fisichella, président du Conseil Pontifical pour la Promotion de la Nouvelle Évangélisation, s’est adressé à l’assemblée. Il a signalé que beaucoup d’Européens ne savaient plus rien aujourd’hui sur le christianisme et que si le mot « crise » était beaucoup utilisé actuellement, il fallait aussi y voir une opportunité de croissance. Selon lui, « la Nouvelle Évangélisation est une chance qui nous est offerte pour lire et interpréter le moment historique actuel afin que l’activité ordinaire de l’Église devienne extraordinaire. Autrement dit, nous sommes appelés à vivre de manière extraordinaire l’événement ordinaire de la vie de l’Église qu’est l’évangélisation. » Il a conclu en rappelant l’initiative des « Missions Metropoli » qui vont se dérouler dans 12 grandes cités européennes pendant le prochain carême.

Activité passées du CCEE. Au cours de la rencontre, les Commissions CCEE ont présenté un rapports sur leurs activités : la CEEM (Commission Épiscopale d’Europe pour les Médias) ; la Commission « Caritas in Veritate » ; la Commission « Catéchèse, École et Université » et le Service Européen pour les Vocations (EVS). Il y a eu également une présentation des résultats de la 11e rencontre des présidents des conférences épiscopales de l’Europe du Sud-Est, et de ceux de la 13e rencontre des évêques des Églises catholiques de rite oriental.

Activités futures du CCEE. Les participants ont été informés des diverses initiatives en préparation pour le dernier trimestre de 2011 et pour les années 2012 et 2013. En particulier, pour les prochains mois, il faut signaler : une rencontre pour célébrer le 40e anniversaire du CCEE (1971-2011) le 22 novembre prochain à Rome, avec entre autres les interventions du Cardinal Secrétaire d’État Tarcisio Bertone, de Mgr Salvatore Fisichella, président du Conseil Pontifical pour la Promotion de la Nouvelle Évangélisation, du philosophe Rémi Brague et de M. Luca Volonté, président du groupe Populaires-Démocrates Chrétiens (EPP-CC) à l’Assemblée du Conseil de l’Europe ; et la 14e Rencontre des Évêques des Églises catholiques de rite oriental qui se tiendra à Oradea, Roumanie, du 3 au 6 novembre 2011 sur le thème l’Évangélisation dans les Églises catholiques de rite oriental en Europe. Parmi les activités programmées pour 2012 : la 12e Rencontre des Présidents des Conférences Épiscopales de l’Europe du Sud-Est (Strasbourg, mars 2012) ; le Congrès sur la catéchèse (Rome, 7-10 mai 2012) sur le thème de l’initiation chrétienne ; la rencontre des responsables nationaux pour les « questions sociales » des Conférences épiscopales (Trieste, 3-5 septembre 2012) ; les 2e Journées Sociales Européennes, organisées en collaboration avec la ComECE et prévues pour 2013 à Grenade (Espagne). L’assemblée plénière a également décidé de mettre en place un groupe de travail chargé de réfléchir sur les modalités de création d’une nouvelle commission CCEE qui s’occuperait de façon spécifique des vocations à la prêtrise.
Dans le cadre du service du CCEE à l’Église en Europe, a été présenté en outre Eurocathinfo.eu, le Portail d’information institutionnelle et l’Intranet des Conférences épiscopales d’Europe (en ligne d’ici la fin de l’année).
À Tirana, les participants ont été informés sur deux prochaines rencontres mondiales qui soulignent certains aspects essentiels de la mission de l’Église catholique et qui se tiendront en Europe : la Rencontre mondiale des Familles (Milan, Italie, 30 mai-2 juin 2012) et le 50e Congrès Eucharistique International (Dublin, 10-17 juin 2012).

Œcuménisme. Dans le cadre du dialogue œcuménique, les participants ont été informés des travaux du Comité conjoint CCEE-KEK (Conférence des Églises d’Europe) et du 2e Forum européen catholico-orthodoxe (Rhodes, 18-22 octobre 2010). Le troisième Forum européen catholico-orthodoxe aura lieu à Lisbonne, au Portugal, du 4 au 7 juin 2012.

Visites Apostoliques de Benoît XVI en Europe. Au cours de la rencontre, les présidents ont reçu de brèves communications sur les dernières visites apostoliques de Benoît XVI, et en particulier sur : sa visite en Croatie (4-5 juin) ; sur les Journées Mondiales de la Jeunesse (Madrid, 16-21 août) et sur la visite du Pape en Allemagne (22-25 septembre). Les conférences épiscopales intéressées par ces visites ont toutes été d’accord pour dire qu’elles représentent une occasion de grande unité ecclésiale et de fort témoignage du Pape, comme maître et successeur des Apôtres. Les fidèles locaux ont accueilli chaque fois avec enthousiasme, attention et intériorité les paroles du Pape, qui ne sont pas seulement adressées aux fidèles du pays, mais à toute l’Europe. Par ailleurs, les rencontres avec les autorités civiles et avec les représentants des autres religions ont été des occasions de grande fraternité.

Les chrétiens en Terre Sainte. L’Assemblée plénière a exprimé sa préoccupation après avoir entendu le témoignage du Patriarche de Jérusalem des Latins, Mgr Fouad Twal, qui a décrit la situation difficile dans laquelle se trouvent les communautés chrétiennes en Terre Sainte. Pour stopper l’exode des chrétiens qui fuient une situation d’incertitude et de misère, il faut que les Conférences épiscopales d’Europe poursuivent leur effort de sensibilisation de leurs fidèles au soutien des chrétiens de Terre Sainte, y compris en promouvant des pèlerinages.

Rapports entre les Institutions européennes et l’Église. Le dialogue avec l’Union Européenne a été présenté par Mgr André Dupuy, Nonce apostolique près l’Union Européenne, par Mgr Adrianus van Luyn, Président ComECE, et par Mgr Piotr Mazurkiewicz, Secrétaire général de la ComECE. Celui avec le Conseil de l’Europe de Strasbourg a été présenté par Mgr Aldo Giordano, Observateur permanent du Saint-Siège près le Conseil de l’Europe. Leurs comptes-rendus font apparaître clairement le désir de l’Église d’accompagner les travaux des institutions européennes par un travail précis et continu fondé sur le dialogue.

Observatoire sur les cas de discrimination et d’intolérance à l’encontre des chrétiens en Europe. Le rapport présenté par l’Observatoire fait état d’une recrudescence inquiétante de cas de discrimination et d’intolérance à l’encontre des chrétiens, y compris en Europe. Les Conférences épiscopales ont été invitées à soutenir les activités de l’Observatoire, en particulier en vérifiant l’objectivité des cas qui parviennent à l’Observatoire, en cherchant des solutions appropriées une fois que leur véridicité a été démontée, et en informant les autorités locales de ce qui se passe, en suivant ainsi les recommandations exprimées dans diverses résolutions de l’OSCE.

À cette rencontre ont pris part également Mgr Dimas Lara Barbosa, archevêque métropolitain de Campo Grande (Brésil) et deuxième vice-président du CELAM (Consejo Episcopal Latinoamericano), et Mgr Simon Ntamwana, archevêque de Gitega et délégué du SECAM (Symposium of Episcopal Conferences of Africa and Madagascar). La collaboration avec le SECAM se concrétisera cette année par un Symposium des Évêques d’Afrique et d’Europe (Rome, 13-17 février 2012) sur le thème Solidarité pastorale dans un monde globalisé.

À l’issue des travaux, les Présidents des Conférences épiscopales ont remercié Mgr Rrok Mirdita et ses collaborateurs pour leur accueil chaleureux, Mgr Ramiro Moliner Inglés, Nonce apostolique en Albanie, et enfin le cardinal Marc Ouellet, Préfet de la Congrégation pour les Évêques qui accompagné les travaux de l’assemblée. Ces travaux, qui se sont déroulés dans un climat empreint de cordialité et d’amitié, ont été enrichis par des temps de prière et par les célébrations quotidiennes de l’Eucharistie avec la communauté locale. Un moment particulièrement intense a été la rencontre avec une sœur franciscaine, Maria Kaleta qui, à la fin des travaux, a rendu son témoignage de chrétienne sous le régime communiste.

18:53 Écrit par Père Walter dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tirana, albanie, nouvelle evangelisation, europe, eveques, rrok mirdita, saint-gall, suisse, pape, benoit xvi, evangelisation | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.