17/10/2011

Benoît XVI proclame officiellement l’Année de la foi

porta fidei.jpg« Porta Fidei » : c’est le titre du Motu Proprio, la lettre apostolique qui promulgue l'Année de la foi et en précise les objectifs. Annoncée le dimanche 16 octobre par Benoît XVI, cette Année de la foi se déroulera du 11 octobre 2012, cinquantième anniversaire de l'ouverture du Concile Vatican II, au 24 novembre 2013, solennité du Christ Roi. Une année pour rappeler que nous ne pouvons pas accepter que le sel devienne insipide et que la lumière soit tenue cachée (Mt 5, 13-16). 


L'objectif est donc de redécouvrir le chemin de la foi et la joie de croire et de favoriser une conversion authentique et renouvelée au Seigneur Jésus, seul Sauveur du monde. 


Pour le Pape, la Porte de la foi est toujours ouverte. Car s’il est vrai que la société d’aujourd’hui est caractérisée par une crise profonde de la foi, l’Église poursuit son pèlerinage, malgré les persécutions du monde et les afflictions qui lui viennent de l’intérieur comme de l’extérieur. Les fidèles sont invités à ne pas avoir une foi paresseuse. Benoît XVI rappelle par ailleurs que la foi n’est jamais une affaire privée, dans la mesure où elle implique un témoignage et un engagement publics, et où le renouvellement de l’Église passe aussi par le témoignage de foi des fidèles. Alors que tant de personnes s’interrogent sur le sens ultime et la vérité définitive de leur existence et du le monde, l’humanité a particulièrement besoin aujourd’hui du témoignage crédible de croyants éclairés par la Parole de Dieu.


Rendue publique ce lundi par le Bureau de presse du Saint-Siège, le document insiste sur la valeur et l’éclat des documents du Concile Vatican II, dont Benoît XVI encourage la redécouverte et l’application. « J’entends redire avec force – écrit-il - tout ce que j’ai eu à dire à propos du Concile quelques mois après mon élection comme Successeur de Pierre : Si nous le lisons et le recevons guidés par une juste herméneutique, il peut être et devenir toujours davantage une grande force pour le renouveau, toujours nécessaire, de l’Église ». L’initiative du Pape se situe d’ailleurs dans le sillage de l’Année de la foi proclamée par Paul VI en 1967, dans la période postconciliaire, à une époque de grands bouleversements et de grandes difficultés dans l’Église. Une nouvelle Année de la foi était attendue alors que les sociétés occidentales s’éloignent des valeurs chrétiennes. 


Le début de l’Année de la foi coïncidera par ailleurs avec le vingtième anniversaire du Catéchisme de l’Église catholique et avec l’ouverture du synode des évêques sur la nouvelle évangélisation. 


Benoît XVI invite la Congrégation pour la Doctrine de la foi à fournir, avec les dicastères compétents, des indications sur la façon de vivre cette année selon les modalités les plus efficaces et les plus appropriées.

 

 Lien vers le texte intégral du Motu Proprio :

Porta fidei : un Motu proprio du Pape Benoît XVI pour l'Année de la Foi

 

 

Les commentaires sont fermés.