27/03/2012

Le Pape a quitté le Mexique, "comblé d'expériences inoubliables"

pape.cuba.jpegAprès trois jours passés en terre mexicaine, Benoît XVI s'est envolé pour Cuba (à 10h 25 locales) où se poursuit son voyage apsotolique. Comme lors de son arrivée vendredi dernier, des milliers de personnes se sont pressées à l'aéroport de Guanajuato, dont de très nombreux jeunes. Le président Felipe Calderon, au terme de cette visite brève mais intense l'a remercié chaleureusement pour sa visite. « Je m’en vais comblé d’expériences inoubliables » a lancé un Benoît XVI très souriant dans son discours sur le tarmac de l’aéroport, en précisant que son voyage avait été « émouvant ».


Le compte-rendu d'Olivier Bonnel (Radio Vatican) : >> RealAudioMP3 

Benoît XVI souhaite que son voyage produise des fruits abondants et durables pour le Mexique et pour tout le continent. Avant même de toucher le sol mexicain, vendredi, il avait eu des paroles très fermes contre les cartels de la drogue dans un pays blessé par la violence, un mal destructeur pour l’humanité et la jeunesse. Avant de partir il n’a pas manqué d’évoquer une nouvelle fois les signes de préoccupation dans la vie de ce pays, « les uns plus récents – a-t-il précisé – et d’autres qui viennent de plus loin ». Et le Pape a encouragé les mexicains à refuser la mentalité utilitariste qui sacrifie les plus faibles. Je désire – a-t-il dit - réitérer avec énergie et clarté un appel au peuple mexicain à être fidèle à lui-même et à ne pas se laisser entraîner par les forces du mal, à être valeureux et à travailler pour que la sève de ses racines chrétiennes fasse fleurir son présent et son avenir. Pour le Pape un effort solidaire est nécessaire pour que la société puisse se rénover et que tous puissent avoir une vie digne, juste, dans la paix. Ce message, Benoît XVI l’a adressé plus spécialement aux catholiques. Dimanche soir, déjà, il avait rappelé aux évêques de tout le continent que l’Eglise ne peut pas séparer la louange de Dieu du service des hommes. Avant de partir il a redit avec force que la promotion humaine est une exigence essentielle de l’Evangile. L’Eglise exhorte tous ses fidèles à être aussi de bons citoyens, conscients de leur responsabilités y compris dans les différents secteurs de la société.

03:33 Écrit par Père Walter dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pape, benoit xvi, voyage apostolique, mexique, guanajuato, felipe calderon | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.