14/04/2012

Appel à l’unité de l’Eglise de Benoît XVI lors de l’ostension de la Sainte Tunique de Trèves

Logo.Heilige.Rock.pngUn message du Pape a été lu vendredi en la cathédrale de Trèves en Allemagne au cours d’une célébration solennelle marquant le début de l’exposition de la Sainte Tunique. La célébration était présidée en qualité de Légat pontifical par le cardinal Marc Ouellet, Préfet de la Congrégation pour les évêques. L’Ostension qui se poursuivra jusqu’au 13 mai intervient cinq siècles après la première exposition publique de la relique, suscitée par l’empereur Maximilien Ier. Ce fut l’occasion pour Benoît XVI de lancer un nouvel et vibrant appel à l’unité de l’Eglise qui semble plus que jamais menacée. 


sainte.tunique.treves.jpeg

L’intégrité du corps du Christ est blessée par l’égoïsme, les faiblesses et les erreurs de son Eglise. Il y a des phrases particulièrement fortes dans le message du Pape. Benoît XVI ne cite aucun cas précis mais comment ne pas penser aux scandales et aux mouvements de désobéissance qui émaillent la vie de l’Eglise ? Pour les Pères de l’Eglise, la tunique du Christ, « sans couture, tissée d’une seule pièce, que les soldats romains tirent au sort après la crucifixion », ce vêtement est le symbole de l’unité de l’Eglise. « L’amour du Sauveur remet ensemble ce qui est divisé ». Le Christ n’abolit pas la pluralité des hommes – explique le Pape - mais Il les réunit dans une communauté unique et indivise, les uns pour les autres et avec les autres dans leur diversité, médiateurs vers Dieu. Dans ce sens, la Sainte Tunique est un avertissement lancé à l’Église pour qu’elle demeure fidèle à ses origines, qu’elle prenne conscience de son unité, de son consensus, de l’efficacité de son témoignage, qui ne peuvent venir que de Dieu. Ce vêtement modeste rappelle aussi à l’Eglise sa dignité. Benoît XVI lance une mise en garde particulièrement ferme : la dignité et l’intégrité de l’Eglise ne peuvent être bradées ni abandonnées au vacarme du jugement sommaire de l’opinion publique. Pour être des disciples du Seigneur il faut être prêt à la conversion et à l’humilité. Le Pape invite les chrétiens à ne pas s’enfermer dans l’isolement et l’immobilisme, mais au contraire à demander au Seigneur de nous aider à redonner vie aux contenus de la foi chrétienne au milieu des épreuves de notre temps. 

Les commentaires sont fermés.