05/05/2012

Aux Etats-Unis, il est nécessaire de réaffimer l'identité des écoles catholiques

1_0_585503.jpegCe samedi 5 mai 2012, Benoît XVI a reçu un groupe d'évêques américains à l'issue de leur visite a Limina au Vatican. "Il n'est pas excessif de dire que fournir une solide éducation à la foi aux jeunes représentent le défi le plus important et urgent auquel la communauté chrétienne doit faire face dans votre pays", leur a dit le Pape. Dans son discours, Benoît XVI a ainsi invité les évêques à faire en sorte que les écoles catholiques américaines réaffirment leur propre identité. 


Xavier Sartre (Radio Vatican) : >> RealAudioMP3 

Sans détours, le Pape rappelle aux évêques américains combien l’éducation des jeunes à la foi est un des piliers de la société américaine. Le rôle essentiel d’une éducation authentique ne réside pas seulement dans la transmission des connaissances mais aussi dans "la formation des cœurs". "Trop souvent , déplore Benoît XVI, les écoles et les collèges catholiques ne sont pas parvenus à encourager les étudiants à considérer leur propre foi comme partie intégrante de leur évolution intellectuelle". Aujourd’hui , poursuit-il, de nombreux étudiants se sont éloignés de leur famille, de l’école et de la communauté qui auparavant facilitait la transmission de la foi. Les institutions catholiques sont donc appelés aujourd’hui plus que jamais à assurer ce lien. Les étudiants doivent être encouragés à développer une "vision de l'harmonie entre foi et raison" qui puisse les guider dans la vie. Mais pour cela, précise le Pape, l’enseignement doit être fidèle à la mission de l’Eglise au service de l’Evangile. "Il est nécessaire de réaffirmer l’identité des écoles catholiques". Evoquant l'article 812 du Code de droit canon, promulgué par Jean Paul II en 1983, Benoît XVI exhorte tout ceux qui enseignent les disciplines théologiques catholiques à respecter le mandat de l’autorité ecclésiale en ce qui concerne le contenu de leur enseignement. "L'importance de cette norme canonique comme expression tangible de la communion ecclésiale apparaît encore plus évidente si l'on observe la confusion créée par des exemples de dissidence entre certains représentants d'institutions catholiques et la direction pastorale de l'Eglise". Une telle discorde, ajoute le Pape, nuit au témoignage de l’Eglise et, comme l’expérience l’a montré, peut facilement être récupérée pour compromettre son autorité et sa liberté.

Les commentaires sont fermés.