19/05/2012

Le Saint-Siège réagit suite à la publication de nouvelles fuites

1_0_589305.jpegLa presse italienne a publié ce vendredi de nouveaux documents confidentiels du Saint-Siège, trois semaines après que Benoît XVI eut mis en place une commission d'enquête afin de faire toute la lumière sur l'origine de fuites répétées au Vatican. Un journaliste italien d'investigation, Gianluigi Nuzzi, est l'auteur d'un nouveau livre intitulé "Sa Sainteté, les dossiers secrets de Benoît XVI", à paraître ce samedi. La presse a diffusé plusieurs passages de ce qu'il présente comme des documents authentiques, et qui relèvent de l’activité quotidienne du Pape, de ses rencontres officielles et de fax personnels.


Le Père Lombardi est monté au créneau ce samedi. Le Directeur de la Salle de Presse du Saint-Siège déclare que cette nouvelle publication de documents du Saint-Siège et de documents privés du Saint-Père ne se présente plus comme une initiative journalistique très discutable et objectivement diffamatoire, mais qu’elle se présente clairement comme un acte criminel. Le Pape, mais aussi plusieurs de ses collaborateurs et des auteurs de messages qui lui étaient adressés, ont vu leurs droits personnels de réserve et de liberté de correspondance violés.


Le Saint-Siège continuera ainsi à approfondir les divers aspects de ces actes de violation de la vie privée et de la dignité du Pape- comme personne et comme suprême Autorité de l’Eglise et de l’Etat de la Cité du Vatican. Le Vatican, a encore précisé le père Lombardi, fera tout afin que les auteurs du vol, du recel, de la divulgation d’informations secrètes, ainsi que de l’utilisation commerciale de ces documents privés, obtenus et détenus de manière illégitime, répondent de leurs actes devant la justice. Si nécessaire, le Saint-Siège demandera pour cela la collaboration internationale.

Les commentaires sont fermés.