30/05/2012

Les paroles du Pape aux victimes du séisme en Emilie-Romagne

1_0_592459.jpegLe Pape a envoyé un télégramme à Mgr Antonio Lanfranchi archevêque de Modène-Nonantola, région frappée par plusieurs séismes meurtriers ces derniers jours. On peut y lire la peine de Benoît XVI face suite au tremblement de terre qui a gravement endommagé la région, provoquant la souffrance et la désolation de nombreuses familles. "Sa sainteté souhaite faire parvenir à toutes les victimes sa parole de réconfort et d'encouragements, assurant en particulier de sa prière tous ceux qui ont perdu la vie" peut-on lire aussi dans le télégramme. Le Pape souhaite également que la solidarité se manifeste pour affronter ce moment difficile.


Mercredi matin, à l'issue de l'audience générale place Saint-Pierre, Benoît XVI avait déjà évoqué les victimes du séisme: "une fois encore, avait-il affirmé, ma pensée se tourne vers les chères populations d’Emilie, frappées par de nouvelles fortes secousses sismiques, qui ont fait des victimes et des dégâts considérables, particulièrement dans les églises".

La série de tremblements de terre au nord de l’Italie a fait 17 morts selon un dernier bilan et de gros dégats matériels, endommageant fortement plus d’une centaine d’églises. Rien qu’à Mantoue et dans les environs, près de 100 des quelque 300 églises ont subi des dégâts importants, rapporte le 30 mai le quotidien Corriere della Serra. Une des plus anciennes églises franciscaines, la Chiesa San Francesco d’Assisi, du 13e siècle, s’est effondrée dans la petite ville de Mirandola. Elle abrite le tombeau familial du philosophe de la Renaissance Giovanni Pico della Mirandola (1463-1494). Un prêtre figure parmi les victimes. Le curé du village de Rovereto sulla Secchia, le père Ivan Martini, est mort pendant l’effondrement de son église, écrasé par une poutre alors qu’il tentait de mettre à l’abri une petite statue de la Vierge. 

Les commentaires sont fermés.