31/05/2012

L'enquête au Vatican : Paolo Gabriele sera interrogé la semaine prochaine

paolo gabriele.pope.JPGDans l’affaire des fuites au Vatican, le Directeur du Bureau de presse du Saint-Siège a indiqué ce jeudi 31 mais que l’interrogatoire formel, par le juge d’instruction, du majordome du Pape, accusé d’avoir dérobés des documents confidentiels, ne commencera pas avant la semaine prochaine. Les avocats de Paolo Gabriele souhaitent, de toute évidence, avoir une vision complète de la situation. Entre-temps, l’étude du matériel saisi le 23 mai au domicile du majordome se poursuit. 


Au cours de son point de presse quotidien sur ce dossier, le Père Lombardi a démenti des informations parues dans la presse italienne. Le cardinal Ruini n’a jamais parlé avec le cardinal Bertone de l’affaire Viganò. Il n’a jamais parlé de la question de l’Institut Toniolo avec l’ancien ministre Giovanni Maria Flik. Le Père Lombardi a précisé que la discussion entre le secrétaire particulier de Benoît XVI et le majordome avait eu lieu avant l’arrestation de ce dernier. Il a par ailleurs indiqué qu’aucune démarche n’a encore été faite auprès de la justice italienne concernant d’autres éventuels suspects dans cette affaire. Le fait que le Pape ait nommé membres de la commission d’enquête trois cardinaux âgés de plus de 80 ans et n’ayant plus de fonction à la Curie a, selon le Directeur du Bureau de presse, une signification précise. Ils ne sont pas concernés par les affaires intérieures et le président de la commission peut en référer directement au Pape à tout moment. 

Les commentaires sont fermés.