05/06/2012

Dublin : un congrès sous le signe de la communion et de la réconciliation

cardinaux,cardinal ouellet,congregation pour les eveques,dublin,irlande,congres eucharistique international,eucharistie,crise,abus sexuels,saint-siege,guerre civile,catholiques,triomphalisme,reconciliation,eveques,diarmuid martin,divisions,rassemblement,secularisation,reformes,congres,victimes,cris economique,crise financiere,communion,christ,concile,vatican ii,nouvelle evangelisation,sacrements,liturgie,mission,social,catechese,conferences,debats,priere,celebrations,intervenants,temoignages,chorales,volontaires,oecumenismeDublin se prépare à accueillir le 50° congrès eucharistique international, du 10 au 17 juin, avec en toile de fond la crise des abus qui a sévèrement ébranlé et divisé l’Eglise d’Irlande et jeté une ombre sur les rapports entre le Saint-Siège et Dublin. 80 ans après le congrès de 1932, qui intervenait après une violente guerre civile, les catholiques irlandais veulent éviter tout triomphalisme. Aujourd’hui, l’Eglise d’Irlande est en quête de réconciliation. Elle a besoin de reconstruire son unité. Mgr Diarmuid Martin, archevêque de Dublin, est convaincu que ce rassemblement sera un élément vital sur le calendrier du renouveau de l’Eglise irlandaise ; il peut l’aider à surmonter ses divisions, à prendre la mesure de l’étendue de la sécularisation, et à entamer des réformes en profondeur. Une des journées du congrès sera consacrée à la réconciliation ; on lira des textes rédigés en collaboration avec des victimes des abus sexuels dans l’Eglise. La crise économique et financière qui n’a pas épargné l’Irlande sera également présente dans tous les esprits. 


cardinaux,cardinal ouellet,congregation pour les eveques,dublin,irlande,congres eucharistique international,eucharistie,crise,abus sexuels,saint-siege,guerre civile,catholiques,triomphalisme,reconciliation,eveques,diarmuid martin,divisions,rassemblement,secularisation,reformes,congres,victimes,cris economique,crise financiere,communion,christ,concile,vatican ii,nouvelle evangelisation,sacrements,liturgie,mission,social,catechese,conferences,debats,priere,celebrations,intervenants,temoignages,chorales,volontaires,oecumenisme« L’Eucharistie : communion avec le Christ et entre nous » : la communion est le thème central de ce congrès, un thème qui était au cœur du Concile Vatican II dont on commémore cette année le cinquantenaire de l’ouverture. Benoît XVI souhaite que le congrès de Dublin apporte une contribution particulière à la nouvelle évangélisation, en mettant l’accent sur les sacrements et la liturgie. Des délégations d’une centaine de pays sont attendues. Organisés tous les 4 ans dans une ville différente, les congrès eucharistiques ont pour objectif d’aider les fidèles à prendre conscience de la place centrale de l’Eucharistie dans la vie et la mission de l’Église, d’attirer l’attention sur sa dimension sociale. 


Le programme de la semaine prévoit des catéchèses, des conférences, des débats, des temps de prière et des célébrations liturgiques ; quelque 150 ateliers de réflexion, une vingtaine d’intervenants de renommée internationale, des dizaines de témoignages, une centaine de chorales, le tout encadré par plusieurs milliers de volontaires. Ce congrès aura aussi une forte connotation œcuménique grâce à la participation de représentants des autres confessions chrétiennes. La journée du 11 juin proposera un approfondissement de la relation de communion qui existe entre tous les chrétiens en raison de leur baptême. 


Benoît XVI sera représenté par le cardinal canadien Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques, en qualité de Légat pontifical. Alors qu’il était archevêque de Québec, le cardinal Ouellet avait accueilli et présidé le précédent congrès en 2008. (RF/RV)

Les commentaires sont fermés.