07/06/2012

Euro 2012 : pour Benoît XVI, le football peut être une école de respect de l'autre

Euro2012.JPGLe championnat européen de football débute ce vendredi 8 juin en Pologne et en Ukraine et Benoît XVI a adressé un message au président de la Conférence épiscopale polonaise à la vieille de l’ouverture de cette compétition sportive. Le Pape rappelle que l’évènement impliquera, au-delà des sportifs et des supporters des équipe, l’ensemble de la société et donc l’Eglise. Le Pape cite son prédécesseur Jean-Paul II qui voyait dans le sport un instrument de développement personnel et un facteur utile pour la construction d’une société plus humaine. Le sport également comme vecteur de valeurs telles que la fraternité, la magnanimité, l’honnêteté et le respect du corps. Des vertus qui, lorsqu’elles sont vécues de manière authentique, font du sport un outil pour édifier une société civile qui privilégie le défi loyal à la confrontation acrimonieuse. Benoît XVI insiste sur le sport d’équipe qu’est le football, véritable école pour le respect d’autrui, le sacrifice personnel en vue du bien du groupe dans son ensemble, le dépassement de l’individualisme et de l’égoïsme. 


Seize équipes s’affronteront pour tenter de décrocher la coupe d’Europe dont la finale aura lieu le 1er juillet prochain. Michel Platini, le président de l’UEFA, se veut optimiste à quelques heures du coup d’envoi, et souhaite que l’Euro soit une réussite malgré les affaires qui secouent le football européen : matches truqués, racisme, argent sale, hooliganisme et autres violence. 


Y-a-t-il encore une morale dans le football professionnel ? Charles Le Bourgeois (Radio Vatican) a interrogé Mgr Dominique Lebrun, évêque de Saint-Etienne. Passionné du ballon rond, il a été arbitre de foot pendant treize ans et continue de fréquenter les tribunes du stade Geoffroy Guichard à Saint-Etienne : >> RealAudioMP3 

Les commentaires sont fermés.