08/06/2012

La lutte contre la traite passe par la conversion des cœurs

1_0_594482.JPG2,4 millions de personnes impliqués, 32 milliards de dollars de profits annuels : le trafic d’êtres humains, seconde activité criminelle la plus rentable, reste, au niveau mondial, une préoccupation majeure. 


Car si le cadre juridique international est bien présent, la réalité, elle, est tout autre.


De fait, pour Christine Jeanget, spécialiste des Droits de l’Homme au Conseil pontifical Justice et paix, la résolution de ce problème passe, avant tout, par la conversion des cœurs, et l’éducation authentique des esprits et des intelligences. Elle est interrogée par Manuella Affejee (Radio Vatican) : >> RealAudioMP3 

Les commentaires sont fermés.