09/06/2012

Le président du Sri Lanka reçu au Vatican

1_0_594935.JPGLe Pape a reçu ce vendredi matin en audience privée le président sri-lankais Mahinda Rajapaksa. Au cours d'un bref entretien, Benoît XVI et son invité ont évoqué les efforts réalisés dans le développement économique et social, ainsi que la réconciliation entre les communautés touchées par la longue guerre civile qui a déchiré le pays. Une solution globale, correspondant aux attentes légitimes de toutes les parties a ainsi été évoquée. Le Pape et le président du Sri Lanka sont aussi revenus sur la contribution importante de l'Église catholique à la vie du pays, à travers son témoignage religieux et ses activités éducatives, sanitaires et sociales, afin qu'elle poursuive son engagement au service du bien commun, de la compréhension réciproque et du développement intégral de tous les citoyens. 


Mahinda Rajapaksa était accompagné de son épouse, de confession catholique et d'une délégation de huit personnalités, parmi lesquelles le vice-ministre des affaires étrangères ou encore le gouverneur de la banque centrale. Lors du traditionnel échange de cadeaux, Il a offert au Pape un vase en terre cuite contenant des épices du Sri Lanka. En retour, Benoît XVI a offert à son invité une céramique émaillée et la copie d'une eau-forte du XVII ème siècle représeantant la place Saint-Pierre. 


Le Sri Lanka a été marqué par une guerre civile meurtrière entre le pouvoir cinghalais et la rébellion des Tigres tamouls. Une guerre qui s'achève en 2009 après la victoire de Colombo sur la rebellion, et une vaste offensive contre les dernières poches de résistance tamoules. L'ONU estime que dans cette phase ont été commis de part et d'autre des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité. Le gouvernement Sri Lankais ayant refusé toute aide humanitaire. L’Eglise catholique du pays est en première ligne dans l’aide aux réfugiés et aux civils victimes du conflit. A de nombreuses reprises, l'Église sri-lankaise a dénoncé un climat de terreur dans le nord du pays, exigeant la mise sur pied d'une enquête sur la disparition de plusieurs prêtres et laïcs catholiques tamouls. 

Les commentaires sont fermés.