21/06/2012

L’année de la foi : un signe concret de la présence de Dieu

1_0_598465.JPG« L’année de la foi permettra à tous ceux qui éprouvent la nostalgie de Dieu de le rencontrer à nouveau ».

C’est en ces termes que Mgr Rino Fisichella, a présenté ce jeudi matin à la presse cette année voulue par Benoît XVI, qui se tiendra du 11 octobre 2012 au 24 novembre 2013. Elle s’inscrit, a souligné le président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, dans un contexte de crise généralisée touchant également la foi. Une crise de la foi qui est « l’expression dramatique d’une crise anthropologique ayant laissé l’homme livré à lui-même ».

Lors de cette conférence de presse Mgr Fisichella a détaillé les moments forts qui jalonneront cette année de la foi et notamment son ouverture, lors d’une messe solennelle, place Saint-Pierre le jeudi 11 octobre ainsi que la canonisation, le 21 octobre, de 6 martyrs et témoins de foi. Il a par ailleurs annoncé qu’une messe spéciale pour la Nouvelle Evangélisation serait célébrée durant cette année de la foi qui est liée à deux grands événements : le cinquantième anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II et le vingtième anniversaire de la promulgation du Catéchisme de l’Eglise catholique.

Au micro d’Hélène Destombes (Radio Vatican), Mgr Fisichella s’attarde sur le sens de cette année de la foi et sur le contexte dans lequel elle intervient : >> RealAudioMP3 

Pour lire une traduction de travail du texte intégral de l'intervention de Mgr Fisichella, cliquez sur la bannière ci-dessous:

 

année de la foi,rino fisichella,pape,benoît xvi,presse,conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisati,nouvelle évangélisation,crise,foi,anthropologie,conférence de presse,canonisation,martyrs,témoins,messe,concile,vatican ii,catéchisme de l'église catholique,évêques


Les commentaires sont fermés.