26/06/2012

Vocations sacerdotales : oui mais lesquelles ? Mode d'emploi

1_0_599407.JPGLe Saint-Siège veut des prêtres responsables, solides, ouverts et disposés à collaborer avec les autres membres de la communauté ecclésiale. Des orientations pastorales pour la promotion des vocations au ministère sacerdotal ont été mises au point ; un long document de la Congrégation pour l’éducation catholique présenté ce lundi matin aux journalistes. Le texte, réalisé en collaboration avec l’œuvre pontificale pour les Vocations sacerdotales est le fruit d’une enquête sur les vocations dans le monde. 


Il souligne, entre autres, que les futurs prêtres doivent prendre clairement la mesure des engagements qu’ils assument, notamment en ce qui concerne le célibat. Il insiste sur l’importance de l’intégration et de la maturation affective. Il invite à ne pas proposer le sacerdoce à des personnes marquées par de profondes fragilités humaines même si elles ont suivi un chemin louable de conversion. Il suggère que les candidats puissent faire une expérience de vie communautaire avant d’entrer au séminaire. La vocation doit s’enraciner dans un contexte ecclésial précis susceptible de donner de l’épaisseur aux raisons de ce choix et contribuer à assainir les éventuelles dérives individualistes. Les associations et les mouvements ecclésiaux sont des milieux propices à l’éclosion des vocations sacerdotales. 


Le texte lance aussi une série de mises en garde : contre de nouvelles formes de cléricalisme, contre des centralisations pastorales inopportunes, contre des choix ministériels sur mesure, en fonction des besoins individuels, contre les services pastoraux à mi-temps. Il préconise au contraire l’édification d’une communauté riche de ses ministères, qui laisse de larges espaces à la participation active et responsable des laïcs. Les prêtres et les séminaristes doivent apprendre à collaborer et à dialoguer avec toute la communauté chrétienne, à ne mépriser aucune vocation, à se préoccuper des proches, sans oublier les lointains.


Vers le texte intégral du document

Les commentaires sont fermés.