11/07/2012

Fête de Saint Benoît, un concert donné en l’honneur du Pape

1_0_603783.jpegL’Eglise célèbre, ce mercredi 11 juillet, la fête de Saint Benoît de Nursie, patron de l’Europe et fondateur du monachisme occidental. Le Pape assistera, à 18h00, à un concert donné en son honneur à Castelgandolfo par le maestro Daniel Barenboïm, directeur artistique de la Scala de Milan, et le "West-Eastern Divan Orchestra", composé de musiciens juifs, chrétiens et musulmans en provenance d’Israël, des Territoires palestiniens, de Syrie, de Jordanie, d’Egypte, du Liban, d’Iran, de Turquie et d’Espagne. Au programme : deux symphonies de Beethoven. Parmi les hôtes qui assisteront au concert : le Président de la République italienne, Giorgio Napolitano. 

Le Pape avait consacré l’audience générale du 9 avril 2008 au Patron de son pontificat. Saint Benoît de Nursie, avait-il souligné, par sa vie et par son œuvre, a exercé une influence fondamentale sur le développement de la civilisation et de la culture européenne. Paul VI, en proclamant saint Benoît Patron de l'Europe le 24 octobre 1964, voulut reconnaître l'œuvre merveilleuse accomplie par le saint à travers la Règle pour la formation de la civilisation et de la culture européenne. Aujourd'hui, l'Europe - à peine sortie d'un siècle profondément blessé par deux guerres mondiales et après l'effondrement des grandes idéologies qui se sont révélées de tragiques utopies - est à la recherche de sa propre identité. Pour créer une unité nouvelle et durable, les instruments politiques, économiques et juridiques sont assurément importants, mais il faut également susciter un renouveau éthique et spirituel qui puise aux racines chrétiennes du continent, autrement on ne peut pas reconstruire l'Europe. En recherchant le vrai progrès, nous écoutons encore aujourd'hui la Règle de saint Benoît comme une lumière pour notre chemin. Le grand moine demeure un véritable maître à l'école de qui nous pouvons apprendre l'art de vivre le véritable humanisme avait conclu le Pape.

Les commentaires sont fermés.