14/07/2012

CHINE - Mgr Lucas Li, Evêque de Feng Xiang (90 ans) exhorte à suivre les enseignements de la Lettre apostolique Porta Fidei afin de vivre intensément l’Année de la Foi

media-310293-2.jpegFeng Xiang (Agence Fides) – S. Exc. Mgr Lucas Li Jing Feng, Evêque du Diocèse de Feng Xiang en province du Shaan Xi (Chine continentale), âgé de 90 ans, a recommandé à ses prêtres et à ses fidèles :

« Suivons constamment les enseignements de la Lettre apostolique Porta Fidei et la Note de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi avec Indications pastorales pour l’Année de la Foi, afin de vivre l’Année de la Foi voulue par le Pape Benoît XVI. Et prenez les Documents du Concile Vatican II et le Catéchisme de l’Eglise catholique comme meilleur instrument pour bien comprendre le motu proprio Porta Fidei du Pape et la Note ».

Selon ce qu’indique à l’Agence Fides Faith du He Bei, l’Evêque a exhorté ses prêtres au cours de la rencontre de formation en préparation à l’Année de la Foi qui débutera le 11 octobre 2012. Selon l’Evêque, lucide dans son esprit et solide dans la foi,

   « ce que nous a dit le Pape aujourd’hui constituera pour nous demain un précieux dépôt de foi. Nous avons donc l’obligation de l’approfondir, de l’appliquer et de le diffuser… Vous avez la responsabilité de faire savoir aux fidèles que l’Année de la Foi a été inspirée par l’Esprit Saint au Pape et qu’il s’agit d’une manière au travers de laquelle l’Esprit Saint guide l’Eglise ».

En outre, Mgr Li a demandé aux prêtres d’identifier les problèmes de la vie de foi des fidèles et d’élaborer un projet pastoral adapté afin que « les fidèles puissent vivre mieux l’Année de la Foi en offrant un témoignage vivant de la foi ».


Le Diocèse de Feng Xiang est réparti en quatre Doyennés et 30 Paroisses. Il compte plus de 20.000 fidèles, 38 prêtres (dont 18 religieux) et 60 religieuses appartenant à trois congrégations féminines (Franciscaines missionnaires de Marie, Sœurs du Sacré-Cœur et Petites Sœurs de Sainte Thérèse). Le Diocèse est né en tant que mission franciscaine et, aujourd’hui encore, les dévots du Saint d’Assise continuent à animer la vie diocésaine. Dans le Diocèse, se trouvent deux Sanctuaires mariaux et un cimetière pour les prêtres catholiques. Le Diocèse gère également différents organismes de service social tels que des cliniques et des orphelinats.

(NZ) (Agence Fides 12/07/2012)

Les commentaires sont fermés.