24/07/2012

La relation entre l’Eglise et le monde doit être vécue sous le signe de la réciprocité

1_0_607407.JPGLes membres des Instituts séculiers sont réunis jusqu’au 26 juillet à Assise pour un congrès consacré à l’écoute de Dieu dans les sentiers de l’histoire. Benoît XVI leur a adressé un message par l’intermédiaire du cardinal Tarcisio Bertone, Secrétaire d’Etat du Saint-Siège. Dans une époque comme la nôtre, qui soulève des interrogations profondes en matière de choix de vie et de foi, les consacrés ont une mission importante à accomplir – souligne le Pape. Ils doivent aider l’Eglise à être dans le monde, pour que les hommes retrouvent un regard authentiquement libre et pacifique. 


Pour Benoît XVI, la relation entre l’Eglise et le monde doit être vécue sous le signe de la réciprocité. Si l’Eglise a des choses à offrir au monde pour rendre les hommes et l’histoire plus humains, le monde à son tour peut aider l’Eglise à mieux comprendre et à mieux vivre sa mission. Le Pape adresse une série de recommandations aux membres des Instituts séculiers : ils doivent se laisser interpeler par la complexité du monde et décrypter l’histoire à la lumière de la Parole de Dieu ; ils ne doivent jamais négligent leur vie spirituelle et leur formation ; ils doivent être capables de panser avec charité les blessures du monde et de l’Eglise. L’objectif au fond est de vivre une vie joyeuse et pleine, accueillante et capable de pardonner, parce que fondée sur Jésus Christ.

Cette assemblée générale est l’occasion pour les participants d’échanger sur leur consécration séculière, sur ce qui les fait vivre, sur les grands enjeux de leur vie au cœur du monde. Dans le monde, ces instituts représentent environ 50.000 hommes et femmes, et de nouveaux instituts séculiers apparaissent chaque année, répondant à cette intuition particulière, si nécessaire aujourd’hui, d’une présence évangélique au cœur du monde. En France, 30.000 personnes sont membres d’une trentaine d’instituts séculiers qui se distinguent par un accent spirituel et un charisme propre à chacun. Qui sont ces membres ? Que recherchent-ils ? A quoi s’engagent-ils ?

Mgr Gérald-Cyprien Lacroix est l’archevêque de Québec, membre du Conseil exécutif de la Conférence mondiale des Instituts séculiers. Il y a quelques semaines, il avait accepté de répondre aux questions de Charles Le Bourgeois (Radio Vatican) : >> RealAudioMP3 

Les commentaires sont fermés.