25/07/2012

Cuba - Télégramme du Pape pour la mort du dissident catholique Oswaldo Paya, une "perte irréparable"

1_0_607678.jpeg

Après la mort du dissident catholique cubain Oswaldo Paya, le Saint-Siège a envoyé, au nom du Pape, un télégramme de condoléances à l’archevêque de La Havane, le cardinal Jaime Lucas Ortega y Alamino. Benoît XVI demande à Dieu d’accorder réconfort et courage à ceux qui pleurent en ces heures de tristesse une perte irréparable. Le Pape fait part de sa proximité spirituelle avec la famille d’Oswaldo Paya et celle d’Harold Cepero, un opposant tué dans le même accident. Il invoque la protection de Notre Dame de la Charité du Cobre. Le télégramme porte la signature du substitut de la Secrétairerie d’Etat, Mgr Angelo Becciu, qui a lui-même été nonce apostolique à La Havane.


Plusieurs dizaines d'opposants cubains, dont Guillermo Fariñas, prix Sakharov 2010 du Parlement européen, ont été arrêtés mardi lors des obsèques d’Oswaldo Paya, dont les circonstances du décès, dimanche dans un accident de voiture, restent controversées. Quelque 200 personnes, proches du défunt et opposants de tous horizons, s'étaient réunies pour assister aux funérailles à l'église du Divin Sauveur, célébrées par l'archevêque de La Havane. 



**********



Articles précédents

La police cubaine a procédé à l’arrestation mardi à Cuba d’une cinquantaine de dissidents, dont Guillermo Farinas, prix Sakharov 2010 du Parlement européen. Ils assistaient à La Havane aux obsèques d’Oswaldo Paya, décédé dimanche dans un accident de la route. Cet énième épisode montre que le régime castriste est encore mal à l’aise avec toute forme de contestation.

Xavier Sartre (Radio Vatican) : >> RealAudioMP3 


Des doutes sur la mort d’Oswaldo Paya, célèbre opposant politique au régime castriste, sont apparus à Cuba. Officiellement, cet homme de 60 ans est mort dans un accident de la route dans le sud-est de l’île, à 25 kilomètres de Bamayo. Le conducteur de l'automobile aurait perdu le contrôle de la voiture, serait sorti de la route et aurait percuté un arbre. Un autre Cubain a également été tué tandis que le conducteur, un Espagnol, et un Suédois, ont été blessés. Une des filles du dissident affirme cependant qu’il ne s’agit pas d’un accident, et des membres de son mouvement politique reconnaissent que les circonstances « ne sont pas claires ». Quant aux Cubains exilés, ils évoquent un « accident provoqué ». Seule certitude : le peuple cubain perd un de ses défenseurs.

Xavier Sartre (Radio Vatican) : >> RealAudioMP3 

Les commentaires sont fermés.