25/07/2012

Deux nouveaux évêques pour la nouvelle évangélisation

1_0_607759.jpegCe mercredi 25 juillet, le Pape a nommé deux nouveaux membres du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, alors qu’un Synode des évêques doit se tenir sur ce thème du 7 au 28 octobre au Vatican. 


Benoît XVI a choisi des représentants de deux pays où les équilibres confessionnels sont fragiles et essentiels. Il s’agit de Mgr Paul Youssef Matar, archevêque maronite de Beyrouth et de Mgr Ignatius Ayau Kaigama, archevêque de Jos, au Nigéria. 


Cela fait des mois que le centre du Nigéria est en proie à des affrontements entre groupes ethniques chrétiens et musulmans. Des attentats particulièrement meurtriers ont été revendiqués par la secte islamiste Boko Haram. Quant au Liban, un pays que le Pape doit visiter du 14 au 16 septembre prochains, la coexistence pacifique entre communautés chrétiennes et musulmanes au Moyen-Orient et l’exode des minorités chrétiennes suscite une inquiétude croissante en raison des retombées possibles de la crise syrienne.


Interrogé sur notre antenne, à l'occasion de son passage à Rome, le Patriarche catholique arménien de Cilicie, qui réside à Beyrouth a expliqué les craintes des chrétiens face à l'avancée de l'Islam extrémiste. Sa Béatitude Nerses Bedros XIX a toutefois reconnu qu'il était temps de sortir des régimes militaires autoritaires et il a invité les chrétiens à ne pas se montrer moins patriotes que leurs concitoyens musulmans et à ne pas recourir aux Etats puissants, soi-disant chrétiens ou civilisés, pour s'assurer une protection, car ces Etats font fi de la religion et ne cherchent que leurs propres intérêts. (Radio Vatican)

Les commentaires sont fermés.