02/08/2012

YouCoun : Vatican II expliqué aux jeunes

logo-youcoun.jpgAprès le lancement de sa préparation fin 2011, le projet "YouCoun" s'apprête à enclencher une nouvelle étape de son ambition : faire connaître à la jeunesse le concile Vatican II à l'occasion des 50 ans de son ouverture et susciter un nouveau dialogue entre tous ces jeunes de sensibilités différentes. 
 
A la veille de la clôture du Concile Vatican II, le 7 décembre 1965, Paul VI et les Pères du Concile adressaient leur dernier message aux jeunes garçons et filles du monde entier. « C'est vous qui allez recueillir le flambeau des mains de vos aînés et vivre dans le monde au moment des plus gigantesques transformations de son histoire, écrivaient-ils (...). C'est pour vous (...), qu'elle (L'Eglise) vient, par son Concile, d'allumer une lumière: lumière qui éclaire l'avenir, votre avenir. » 

Presque 50 ans plus tard, Samuel Grzybowski a décidé de faire sienne cette adresse et de la partager. « C'est une évidence. Après les Ecritures, il est un texte central, assure le jeune homme âgé de 20 ans. Tout ce qu'on vit aujourd'hui comme Eglise vient de ce texte. Je pense à la liturgie, par exemple : la messe en français, le prêtre face à l'assemblée, etc. » De retour d'un voyage avec des jeunes de différents mouvements, celui qui est aussi le président de l'association « Coexister » imagine « YouCoun », abréviation de "Youth Council", un projet autour de l'anniversaire deVatican II pour le rendre accessible à la jeunesse. « J'ai le sentiment que c'est nécessaire : la majorité ignore son contenu », justifie-t-il. 

Le projet nourrit donc un double objectif : « comprendre, célébrer et promouvoir » le Concile et « instaurer un nouveau dialogue entre les jeunes catholiques de toutes sensibilités ». « Un esprit de chapelle passif existe, on connaît l'Eglise par la porte par laquelle on est entré », observe Samuel Grzybowski.

Commentaires

Bonjour Monsieur,
N'oubliez pas d'expliquer aux jeunes comment l'Eglise étouffe les actes de pédophilie et comment elle protège, recueille en son sein, un monstre qui a assassiné des enfants en les laissant mourir de faim, de soif et en assistant aux viols de ces pauvres petites victimes. Bravo! l'Eglise et son hypocrisie légendaire. très bonne soirée de prières en mémoire de Julie, Mélissa, Ann, Eefje, Sabine et Laeticia et les prostituées roumaines.En plus, le curé Simonis Boulanger qui avoue être son ami et son confident depuis 16 années, incroyable, très beau la charité chrétienne, je suis athee et fière de l'être.
----------------------
Bonjour Christiane,
Pouvez-vous me citer une seule institution qui a fait autant pour "laver son linge sale" en matière d'abus sexuels que l'Eglise catholique ... alors qu'il est statistiquement prouvé que c'est dans l'Eglise catholique qu'il y en a eu le moins, moins que dans les écoles publiques, dans les équipes de sport..., et beaucoup moins que dans le cercle familial?

Écrit par : Flamand Christiane | 02/08/2012

Expliquez aussi comment le Vatican a amassé des richesses immenses et qui ose demander des aides, Oh!oui c'est la crise pour tout le monde, comment se fait-il que des jeunes marchent encore dans vos combines de margoulins?????des naïfs ou des innocents...pour les pédophiles curés, Laissez venir à moi tous les petits enfants" à mourir de rire
-------------------------
En effet, le fait même que le jeunes marchent encore dans nos "combines" devrait vous faire réfléchir, Christiane.

Ici encore, il faudrait que vous expliquiez, vous, que l'athéisme n'est pas contradictoire dans les termes. Pour vous aider à réfléchir, voici un extrait de C.S. Lewis, un athée converti au catholicisme (hé oui!) :

"Mon argument contre Dieu était que l’univers semble si cruel et injuste. Mais comment avais-je eu cette idée de justice et injustice? Un homme n’appelle pas une ligne ‘croche’ à moins qu’il ait une idée d’une ligne droite. À quoi devais-je comparer cet univers quand j’ai appelé il injuste? Si tout le spectacle était mauvais et absurde de A à Z, pour ainsi dire, pourquoi ai-je, moi qui faisais partie du spectacle, trouvé cette réaction violente contre elle? Un homme est mouillé, quand il tombe dans l’eau, parce que l’homme n’est pas un animal aquatique: un poisson ne se sentira pas mouillé.
Bien sûr, j’aurais pu dire que mon idée de la justice n’était rien qu’une mes propres idées privées. Mais si je faisais cela, mon argument contre Dieu s’effondrait – car l’argument dépend de dire que le monde a été vraiment injuste, non seulement qu’il ne plait pas à mes fantaisies privées. Ainsi, dans l’acte même d’essayer de prouver que Dieu n’existait pas – en d’autres termes, que l’ensemble de la réalité n’avait pas de sens – j’ai découvert que j’étais forcé de supposer qu’une partie de la réalité – à savoir, mon idée de la justice – était pleine de bon sens.
Par conséquent l’athéisme se révèle être trop simple. Si tout l’univers n’a pas de sens, nous n’aurions jamais pu découvrir qu’il n’a pas de sens: de même que, s’il n’y avait pas de lumière dans l’univers et donc pas de créatures avec des yeux, nous ne devrions jamais savoir qu’il faisait noir. ‘Noir’ serait vide de sens."

Et encore, du même auteur, dont je vous recommande vivement la lecture, si vous n'avez pas peur de la vérité :

"Tant que vous êtes orgueilleux, vous ne pouvez pas connaître Dieu. Un homme orgueilleux est toujours en train de regarder vers le bas, sur les choses et les gens, et, bien sûr, aussi longtemps que vous regardez vers le bas, vous ne pouvez pas voir quelque chose qui est au dessus de vous."

Que Dieu vous bénisse !

Écrit par : Flamand Christiane | 02/08/2012

Les commentaires sont fermés.