07/08/2012

Les Chevaliers de Colomb au service de la vitalité et de la liberté de l’Eglise

Les Chevaliers de Colomb, organisation caritative catholique, se réunissent du 7 au 9 août en Californie pour leur 130° Convention annuelle consacrée à la question cruciale et sensible de la liberté religieuse. Dans un message aux participants, Benoît XVI a dénoncé des menaces sans précédent contre la liberté de l’Eglise et son témoignage public, et des actions concertées visant à redéfinir et restreindre le droit à la liberté religieuse. 


Un message salué sur notre antenne par le Chevalier Suprême, Carl A. Anderson. Il constate notamment que le Pape insiste sur le rôle que doivent jouer les laïcs ; il les encourage à prendre la défense de l’Eglise. Cela incitera les Chevaliers de Colomb a prendre des responsabilités encore plus importantes pour soutenir et favoriser la mission de l’Eglise. Carl Anderson explique que l’Association travaille en lien étroit avec les évêques des Etats-Unis, du Canada et du Mexique : quelque 90 évêques participent à la Convention. Charité, unité et fraternité sont les maîtres-mots de l’action des Chevaliers de Colomb, dans les trois pays mentionnés, mais aussi aux Philippines, Pologne et Cuba, surtout au sein des paroisses. L’année dernière, l’Association a débloqué 158 millions de dollars pour des projets caritatifs. 

Le concept de liberté religieuse se prête à des interprétations différentes. Sa perception varie sensiblement. Pour certains, il y a atteinte à la liberté religieuse quand des persécutions, actes de violence ou discriminations sont perpétrés pour des motifs religieux, quand la loi ne garantit pas les droits des minorités religieuses. D’autres assimilent la liberté religieuse à la liberté de culte. Le débat est aujourd’hui animé dans les pays du monde occidental ou les constitutions respectent les droits fondamentaux de l’homme. Ainsi aux Etats-Unis « l’assistance contraceptive obligatoire » a suscité une levée de boucliers au sein de l’épiscopat. Pour le cardinal de New York Timothy Dolan, le président Obama est en train de créer un ghetto catholique et d’étrangler l’Eglise. En l’empêchant d’agir dans la société et d’intervenir dans le débat public, il limite sa mission à la propagation de la foi.


Eclairage (Radio Vatican) : >> RealAudioMP3 

Les commentaires sont fermés.