10/08/2012

Mgr Podvin : le 15 août, une prière pour la France pour mieux dialoguer

1_0_611822.jpegLa Conférence des évêques de France a proposé une prière pour la France face à la crise et aux enjeux de société, à l’occasion de l’Assomption.


Alors que la fin de vie - « les moments douloureux [de l’existence] » - et le mariage homosexuel – «bénéficier […] de l’amour d’un père et d’une mère » - étaient discrètement évoqués, de nombreux médias y ont vu une prise de position politique contre le mariage entre personnes de même sexe et l’adoption par ces couples.


Mgr Bernard Podvin, porte-parole des évêques de France, rappelle le sens spirituel de cette démarche de prière, moyen de mieux discerner et dialoguer sur les choix de société. Ses propos ont été recueillis par Solange Pinilla (Radio Vatican) : >>RealAudioMP3 


**********


Le cardinal André Vingt-Trois a adressé une lettre à tous les évêques français pour les inviter à prier pour la France le 15 août. Cette initiative peu commune a eu un vaste écho dans la presse y compris à l’étranger. Certains commentateurs l’ont interprétée comme une mobilisation contre le mariage gay et contre l’adoption par des couples homosexuels. Cette tradition de prière pour la France, pour la fête de l’Assomption, avait eu tendance à disparaître ces dernières décennies. L’Eglise reprend l’initiative pour faire entendre sa voix et ne pas abandonner le terrain à des groupes extrémistes. 

L’Eglise catholique s’oppose au mariage entre personnes du même sexe. Elle ne le cache pas et la décision des nouvelles autorités françaises à ce sujet a suscité un vif mécontentement dans les rangs des catholiques, ce n’est pas un secret. Il faut préciser cependant qu'à aucun moment dans sa lettre, le président de la Conférence des évêques de France n’aborde ce dossier de manière explicite. Sa préoccupation pour l’avenir de la famille en France, en revanche, ne fait pas de doute. Compte tenu de la situation et des probables projets législatifs du gouvernement sur la famille, le cardinal Vingt-Trois propose une prière unique, à l’échelon national, à utiliser lors des célébrations du 15 août, pour donner un signe, y compris aux parlementaires. Le texte évoque tout d’abord les restrictions dont de nombreux français sont victimes en ces temps de crise économique ; il invite à prier pour ceux qui on été récemment élus afin que leur sens du bien commun de la société l’emporte sur les requêtes particulières et qu’ils aient la force de suivre les indications de leur conscience ; et puis pour les familles afin que leur attente légitime d’un soutien de la société ne soit pas déçue ; enfin pour les enfants et les jeunes afin qu’ils cessent d’être les objets des désirs et des conflits des adultes pour bénéficier pleinement de l’amour d’un père et d’une mère. 


Le 17 juillet dernier, l’archevêque de Paris avait déjà fait part de son opposition au mariage gay lors d’un entretien avec le président François Hollande. Le texte de lois devrait être voté dans le premier semestre 2013. 


**********

Texte de la prière proposée par le cardinal André Vingt-Trois

Frères et Soeurs,


En ce jour où nous célébrons l’Assomption de la Vierge Marie, sous le patronage de qui a été placée la France, présentons à Dieu, par l’intercession de Notre-Dame, nos prières confiantes pour notre pays :


1. En ces temps de crise économique, beaucoup de nos concitoyens sont victimes de restrictions diverses et voient l’avenir avec inquiétude ; prions pour celles et ceux qui ont des pouvoirs de décision dans ce domaine et demandons à Dieu qu’il nous rende plus généreux encore dans la solidarité avec nos semblables.


2. Pour celles et ceux qui on été récemment élus pour légiférer et gouverner ; que leur sens du bien commun de la société l’emporte sur les requêtes particulières et qu’ils aient la force de suivre les indications de leur conscience.


3. Pour les familles ; que leur attente légitime d’un soutien de la société ne soit pas déçue; que leurs membres se soutiennent avec fidélité et tendresse tout au long de leur existence, particulièrement dans les moments douloureux. Que l’engagement des époux l’un envers l’autre et envers leurs enfants soient un signe de la fidélité de l’amour.


4. Pour les enfants et les jeunes ; que tous nous aidions chacun à découvrir son propre chemin pour progresser vers le bonheur ; qu’ils cessent d’être les objets des désirs et des conflits des adultes pour bénéficier pleinement de l’amour d’un père et d’une mère.


Seigneur notre Dieu, nous te confions l’avenir de notre pays. Par l’intercession de Notre-Dame, accorde-nous le courage de faire les choix nécessaires à une meilleure qualité de vie pour tous et à l’épanouissement de notre jeunesse grâce à des familles fortes et fidèles. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur.

Les commentaires sont fermés.