11/08/2012

Les Rohingyas toujours persécutés en Birmanie

1_0_612156.jpegLe président birman a invité le chef de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) à se rendre en Birmanie. Thein Sein est accusé de « nettoyage ethnique » contre la minorité musulmane des Rohingyas. L’ONU et des organisations de défense des droits de l’homme ont également tiré la sonnette d’alarme. Mais le président birman rejette ces accusations en bloc et appelle l’OCI à venir se rendre compte « d’une autre réalité » sur le terrain.

En juin dernier, des violences entre bouddhistes et musulmans avaient fait officiellement 80 morts dans l’Etat Rakhine, à l’ouest du pays. Dimanche dernier, sept autres personnes sont décédées dans des affrontements.

« Immigrés bangladais illégaux », reconnus par la loi birmane comme apatrides, qui sont ces Rohingyas ? Chris Lewa, responsable de l’ONG Arakhan Project en Thaïlande, nous éclaire sur une ethnie qui n’est pas reconnue par son propre pays : >> RealAudioMP3 

Un dossier réalisé par Nadège Décramps (Radio Vatican)

--------------------------

Notez que les chrétiens dans ce pays ne sont pas mieux lotis. Ils ont maintenant besoin d'une autorisation pour ... lire la bible ! Et malgré un nettoyage ethnique (500.000 morts!), la foi chrétienne ne cesse de progresser.

Les commentaires sont fermés.