26/08/2012

Angélus : « Nous avons cru pour pouvoir connaître »

1_0_615815.jpeg« L’hypocrisie est la marque du diable ». C’est ce qu’a souligné Benoît XVI ce dimanche depuis Castel Gandolfo, lors de la prière de l’angélus, appelant les chrétiens à « être toujours sincères avec Jésus et avec les autres ». 


Le Pape qui commentait l’Evangile du jour sur la fidélité au Christ des douze apôtres et la confession de foi de Pierre, a indiqué, citant saint Augustin, qu’il « fallait tout d’abord croire pour pouvoir connaître ». 


Benoît XVI s’est attardé sur le comportement de Judas « qui aurait pu s’en aller comme l’avaient fait de nombreux disciplines, qui aurait dû s’en aller s’il avait été honnête » mais qui resta aux côtés de Jésus, « non pas par foi, par amour, mais pour se venger parce qu’il se sentait trahi ». « Judas voulait un messie victorieux, capable de guider une révolte contre les Romains. Mais Jésus avait déçu cette attente ». 


Le problème, a expliqué le Pape, c’est que Judas ne partit pas. « Sa faute la plus grave fut l’hypocrisie, qui est la marque du diable » a-t-il ajouté. S’adressant aux pèlerins francophones le Pape a alors invité les fidèles à se mettre « sous le regard de Dieu afin qu’il permette de discerner ce qui est bon, pour l’accomplir : >>  

« Je salue cordialement les pèlerins francophones, en particulier le groupe de jeunes venus avec les Serviteurs de Jésus et de Marie. Nous pouvons chaque jour orienter notre vie par les choix que nous faisons. Mettons-nous sous le regard de Dieu pour qu’il nous aide à discerner ce qui est bon pour l’accomplir. Il nous connaît et il nous aime. Chers pèlerins et chers jeunes, ayez conscience que Dieu veut votre bonheur. Ayez confiance en lui ! Il est la source de la paix. Que Jésus soit votre guide sur ce chemin de Vie ! Bon dimanche à tous ! »


Vidéo : L'hypocrisie est la marque du diable

Les commentaires sont fermés.